Une vitrine de la haute couture traditionnelle marocaine

Hind Joudar, fondatrice de L’Oriental Fashion ShowLa 37e édition de l’Oriental Fashion Show (OFS) se veut une vitrine de la haute couture traditionnelle marocaine et offre un harmonieux mariage entre tout ce qui est beau à l’Orient et à l’Occident, a souligné, samedi à Marrakech, la fondatrice de l’OFS, Mme Hind Joudar.“La vocation de l’Oriental Fashion Show n’est pas seulement de faire rencontrer L’Orient et l’Occident à travers la mode, mais aussi à travers

© Présenté par © Présenté par

Hind Joudar, fondatrice de L’Oriental Fashion Show

La 37e édition de l’Oriental Fashion Show (OFS) se veut une vitrine de la haute couture traditionnelle marocaine et offre un harmonieux mariage entre tout ce qui est beau à l’Orient et à l’Occident, a souligné, samedi à Marrakech, la fondatrice de l’OFS, Mme Hind Joudar.

“La vocation de l’Oriental Fashion Show n’est pas seulement de faire rencontrer L’Orient et l’Occident à travers la mode, mais aussi à travers l’histoire, qui se situe au cœur même de la démarche de cet événement qui s’est internationalisé au fil des années”, a ajouté Mme Joudar qui s’exprimait lors d’une conférence de presse dédiée à la 37è édition de l’OFS, tenue pour la quatrième année dans la Cité ocre.

Rappelant sa quête à “trouver la passerelle historique et artisanale entre le Maroc et les autres pays où l’Oriental Fashion Show a été organisé”, Mme Joudar, n’a pas manqué d’indiquer que le Caftan, pièce maitresse de cet événement et qui jouit de l’amour et de la considération des stylistes et des designers du monde entier, “a pu acquérir ses lettres de noblesse grâce au travail fabuleux qu’effectuent les artisans en termes de broderie, de finesse, de travail et de choix des tissus”.

Lors de point de presse, il a été procédé à la présentation des stylistes prenant part à cette nouvelle édition notamment, l’égyptien Hany El Behairy, les marocaines Wafa Idrissi, Fadwa Jamai, Nezha Lattaoui et Salma Lazrak dans la catégorie haute couture, ainsi que les labels Kounouz, Loulou Ben et Merefie Co-founders dans la catégorie prêt à porter.

Cette rencontre avec les médias a servi, de même, d’occasion pour rendre un hommage posthume à la mémoire de Feu Mohamed Al Sagheer, surnommé le maître coiffeur du Caire, un membre important du staff organisationnel de cet événement mode, emporté par la Covid-19.

Dans ce sens, des invités de marque, à l’instar des célèbres actrices, Laila Eloui et Elham Shahin, ont accédé, à tour de rôle, à la tribune, le temps de livrer leurs témoignages autour de la grandeur de cet homme extraordinaire, qui a accompagné l’OFS depuis sa création, tout en exprimant également leur joie et fierté d’être au Royaume, “un pays de beauté et d’histoire”.

D’autres invités, tels que les acteurs Mansour Badri et Camélia Rak ont souligné l’importance de l’organisation de cet événement international, qui met en évidence l’art marocain dans ses différentes facettes notamment, toute la splendeur du caftan marocain.

Pour cette édition particulière dédiée au patrimoine touristique et gastronomique marocain, l’Oriental Fashion Show s’est associé à la plateforme Luxury Life Morocco, première plateforme d’influence au Maroc dédiée aux marques de luxe avec qui, il partage les mêmes valeurs d’excellence et de perfection.

Événement phare de l’association “Route de la Soie et d’Al Andalus”, qui a pour but premier de valoriser un art de vivre, un savoir-être s’inscrivant dans un patrimoine universel, l’OFS a été créé par Hind Joudar en 2004, rappelle-t-on.

Basé à Paris, cet événement sillonne le monde et les hauts lieux de la mode à fort potentiel médiatique : Paris, Londres, Doha, Koweït, Marrakech, Moscou, Istanbul, Almaty (Kazakhstan), Samarcande (Ouzbékistan), Istanbul…

Plus qu’un défilé de mode, l’OFS est devenu au fil des ans une véritable tribune artistique, un dialogue culturel entre l’Orient et l’Occident.

Depuis 15 ans, l’Oriental Fashion Show organise des défilés de grande envergure dans les plus belles capitales du monde. Considéré comme un leader dans la mode orientale et incubateur de talents au-delà des frontières, l’OFS a pu promouvoir, à travers ses nombreuses productions, plus de 100 stylistes de 50 nationalités différentes, parmi eux de nombreux Marocains qui ont pu se faire un nom sur la scène de la mode mondiale.

Une vitrine de la haute couture traditionnelle marocaine