Les épices, la spécialité de Dorine Nina Nyabeyeu

© picture-alliance/dpa/H.C. Dittrich

A Yaoundé, où elle vit, Dorine Nina Nyabeyeu a réussi à transcender son handicap et a mis sur pied une entreprise de transformation des épices locales. Petit à petit, la jeune femme s'est imposée dans le monde des affaires. Dorine Nina Nyabeyeu est une mère célibataire de trois enfants. Handicapée de naissance, elle a dû contourner son handicap pour trouver sa place dans la société. Cela n'a pas été facile, nous confie-t-elle.

"Il fallait que je m'adapte à la société. Sortir tous les matins, affronter les regards des autres n'a pas été évident pour moi. Alors à un moment, je me suis dit : je ne peux pas changer ce que je suis... autant utiliser ce défaut et en faire quelque chose de bien. Voilà comment je me suis lancée dans la vie active."

Lire aussi : Cameroun : des jeunes veulent booster le secteur agricole

Du prêt à consommer

A Mvog Ada, un quartier populaire de la capitale où elle vit, Dorine Nina a également aménagé un coin pour son entreprise "Nina épices." Elle transforme les épices locales et les commercialise. "C'est du prêt à consommer", affirme-t-elle.

"Chez nous en Afrique et au Cameroun en particulier, nous avons des repas compliqués, qui demandent beaucoup de temps. Comme le système électrique n'est pas toujours disponible avec des coupures récurrentes, je me suis dit qu'il faut apporter quelque chose de mieux à ces femmes, faire moudre les épices, les emballer et les déposer dans la cuisine " explique t-elle.

Lire aussi : Rencontre entre Camerounaises déterminées

Dorine Nina produit environ 500 sachets d'épices par mois, des sachets de 60 mg jusqu'à 250 mg. Faute de moyens financiers, elle ne peut pas recruter pour le moment et se débrouille toute seule.

Des qualités

La jeune entrepreneuse se forme également en marketing et packaging, grâce à un programme du Pnud dont elle est bénéficiaire, pour développer davantage son commerce.

Prosper Lebon Afala, son formateur, souligne les qualités de Dorine Nina. "Elle est attentive, toujours à l'écoute et très disponible. Elle n'est pas comme les autres entrepreneurs qui n'ont jamais le temps. Elle est toujours là et très active " souligne t-il.

Au Cameroun, plus de 10% des personnes vivent avec un handicap et dans des conditions difficiles. Dorine Nina espère donc, par son dynamisme, passer un message fort à l’ensemble de ces personnes.

"On ne va pas toujours attendre que les gens aient pitié de nous. La vérité est que nos larmes, nos pleurs ne vont rien changer. Dieu a semé en moi une graine d'espoir et je souhaite que celui qui me regarde, se dise que tout est possible."

Faire connaître sa marque à travers le monde : voilà l'objectif que compte atteindre Dorine Nina Nyabeyeu d'ici la fin de l'année.

Auteur: Elisabeth Asen

Les épices, la spécialité de Dorine Nina Nyabeyeu