Colombie: où est Ivan Marquez, ex-numéro 2 des FARC, après la mort de deux de ses lieutenants?

Où qu'il soit, Ivan Marquez est très seul et très menacé. L'ancien négociateur de l'accord de paix jouit d'un prestige certain au sein d'une partie de la dissidence, mais il a peu de poids militaire et peu d'hommes en armes. © AFP/File Où qu'il soit, Ivan Marquez est très seul et très menacé. L'ancien négociateur de l'accord de paix jouit d'un prestige certain au sein d'une partie de la dissidence, mais il a peu de poids militaire et peu d'hommes en armes.

L'ancien chef guérillero Luciano Marin, alias Ivan Marquez, serait toujours au Venezuela, a informé lundi 13 décembre Bogota. Ivan Marquez est l'homme qui a négocié l'accord de paix historique signé avec la guérilla des FARC en 2016 et qui a repris les armes depuis. Deux anciens chefs guérilleros des FARC qui l'ont suivi et rejoint ce qu'on appelle la dissidence des FARC, ont été assassinés début décembre au Venezuela.

Avec notre correspondante à Bogota, Marie-Ève Detoeuf

Ivan Marquez n'est pas à Cuba. Ce sont les services colombiens qui le disent, ceux-là même qui la semaine dernière avait fait courir la rumeur de la présence dans l'île du chef guérillero.

Le gouvernement vénézuélien reste, lui, discret sur le sujet. La mort de Romaña et El Paisa, les deux acolytes d'Ivan Marquez assassinés au Venezuela, est embarrassante pour Caracas et confirme - s'il en était besoin - qu'une partie de la dissidence des FARC a trouvé refuge de l'autre côté de la frontière. Le président Nicolas Maduro est accusé par les uns d'héberger cette guérilla, par les autres de ne pas la protéger. Et, par tous, de ne pas contrôler son territoire.

► À lire aussi :  À la une: mort présumée au Venezuela d’«El Paisa», chef de la branche dissidente des FARC

Dix millions de dollars américains pour sa capture 

Une certitude : où qu'il soit, Ivan Marquez est très seul et très menacé. Jesus Santrich qui avait repris les armes en même temps qu'Ivan Marquez, a lui été tué en mai dernier.

Si Marquez ne se soumet pas à la justice pour répondre de ses crimes, il aura certainement le même sort que Santrich, El Paisa et Romaña, a déclaré dans un communiqué Rafael Guarín, le conseiller à la sécurité du président Ivan Duque.

L'ancien négociateur de l'accord de paix jouit d'un prestige certain au sein d'une partie de la dissidence, mais il a peu de poids militaire et peu d'hommes en armes. Les Américains ont mis sa tête à prix et offrent 10 millions de dollars pour sa capture. De quoi tenter les chasseurs de tête des deux côtés de la frontière. 

► À lire aussi : Colombie: la violence inquiète l'ONU cinq ans après les accords de paix avec les FARC

Colombie: où est Ivan Marquez, ex-numéro 2 des FARC, après la mort de deux de ses lieutenants?