Terrorisme, enseignement et contrefaçon à la Une des quotidiens burkinabè

Revue jeudi © Présenté par Revue jeudi

Burkina-Presse-Revue

Terrorisme, enseignement et contrefaçon à la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 6 mai 2021(AIB)- La presse burkinabè de ce jeudi, évoquent dans leurs parution du jour, l’actualité liée à la construction de l’université Thomas Sankara, à la lutte contre la contrefaçon à Bobo Dioulasso, sans oublier le terrorisme.

«Recrudescence des attaques terroristes au Burkina : Plus de 20 000 déplacés internes enregistrés en deux semaines », arbore à sa Une, le journal privé Le Pays.

Selon le journal, le Conseil des ministres d’hier mercredi présidé par le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré révèle que près de 20 milles personnes sont victimes des attaques terroristes dans les régions de l’Est, du Nord et du Sahel.

Dans la même dynamique, le quotidien d’Etat Sidwaya affiche à sa manchette : «Attaques terroristes au Nord et à l’Est : Plus de 17 000 nouveaux déplacés».

A le lire (journal), le porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura explique que la région du Nord enregistre 10 225 déplacées, celle de l’Est 4 447 et celle du Sahel plus de 3000 personnes.

De son côté, le quotidien «bobolais», L’Express du Faso montre à sa Une : «Conseil des ministres : Près de 18 000 personnes déplacées internes en une semaine».

Sur le plan de l’enseignement supérieur, le journal privé Le Pays titre : «Construction de l’université Thomas Sankara : Les populations affectées passent à la caisse».

Le confrère signale que l’Université Thomas Sankara (UTS) a procédé hier mercredi à Ouagadougou, dans la matinée à l’indemnisation des populations affectées par le projet de construction de ladite université dont le processus a démarré depuis 2016.

De son avis, plus de 700 personnes, à savoir, les propriétaires terriens, les acquéreurs et des exploitants seront indemnisés dans le cadre du projet de construction de l’UTS.

Le quotidien privé rappelle qu’environ 5 milliards de FCFA seront investis dans l’indemnisation des populations et que les sommes vont de 26000 à plus de 180 milles FCFA.

Quant au journal public Sidwaya, il renchérit que les personnes touchées par le projet de construction de l’UTS dans la commune de Saaba sont passées à la caisse pour entrer en possession de leurs chèques.

A l’en croire, le président de l’UTS, Adjima Thombiano a noté qu’il s’agit dans un premier temps, de recenser les personnes affectées par le projet et ensuite évaluer leurs biens.

Les quotidiens de ce jeudi font cas de la lutte contre la contrefaçon dans la capitale économique du Burkina.

Pour sa part, l’Express du Faso affiche à sa Une : Police nationale/Bobo -Dioulasso : 4360 boîtes de lait périmés saisis, 04 personnes appréhendées ».

Le journal édité à Bobo-Dioulasso souligne que le commissariat central de Bobo-Dioulasso a présenté hier mercredi, à la presse, une importante saisie de produits de consommation périmés.

Le confrère soutient que sur un total de 8400 boîtes de lait concentré de marque «Soleil » de fabrication tunisienne, 4360 ont été saisies avec un reste 4040 sur le marché.

Le quotidien privé indique également que 4 personnes ont été appréhendées par la police nationale de Bobo Dioulasso dans cette affaire de contrefaçon.

Le journal Sidwaya fait remarquer que les dates de péremption des boites de lait fixées en avril 2021 ont été reconditionnées pour juillet 2021 et mises sur le marché.

Le journal public note que ces boîtes de lait ont vu leur date de péremption nettoyées et remplacées par des étiquettes avec de nouvelles de dates.

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

Terrorisme, enseignement et contrefaçon à la Une des quotidiens burkinabè