Tops/Flops Finlande-Belgique : Jérémy Doku s'est bien montré, le trio Lukaku-De Bruyne-Hazard décevant

Jérémy Doku s'est bien montré, le trio Lukaku-De Bruyne-Hazard décevant © Panoramic Jérémy Doku s'est bien montré, le trio Lukaku-De Bruyne-Hazard décevant

Tops

Jérémy Doku, l'élément perturbateur

Pour son premier match dans une compétition internationale, le joueur du Stade Rennais a livré une prestation intéressante. S'il a parfois souffert de l'intensité physique imposée par le latéral dans son couloir, Jérémy Doku a encore montré qu'il était difficile de le bouger et que son centre de gravité très bas était très difficile à aborder pour ses adversaires. Ses dribbles ont déstabilisé une défense portant bien en place et il est l'un des rares à avoir inquiété Hradecky. Vif et plutôt juste, le Belge a bien dynamité son côté droit. Il s'est cantonné à un rôle d'ailier pur alors qu'Eden Hazard, à gauche, a eu plus de libertés. Une prestation franchement bonne compte tenu du bloc auquel il a dû faire face.

Lukas Hradecky, excellent mais malheureux

Pas étonnant que dans un tel match, le gardien soit cité parmi les Tops. Même s'il a cédé par deux fois, le gardien du Bayer Leverkusen a fait un grand match. Il a effectué quelques parades très importantes, donc deux sur Eden Hazard, qui gardaient en vie son pays. Malheureusement, malgré sa grande performance, c'est lui qui détourne sans le vouloir le ballon dans ses filets et ouvrait le score. Il ne peut rien sur le but de Lukaku qui frappe à bout portant.

Flops

Le trio Hazard-De Bruyne-Lukaku, en croisière

Lukaku a été impliqué dans ce match mais a souvent manqué de justesse. Il n'a pas eu beaucoup d'occasions à se mettre sous la dent mais c'est dans le jeu qu'il a pêché au niveau de l'adresse. Des déviations manquées, des passes mal ajustées, il ne s'est pas particulièrement distingué sur la pelouse russe. De Bruyne et Hazard, titulaires pour la première fois dans cet Euro, ont livré une prestation correcte sans être transcendante. Le joueur du Real Madrid a peut-être évolué trop bas, sûrement un moyen de toucher plus de ballons et de se rassurer sur sa condition physique. Le joueur de Manchester City n'a pas forcé dans ce match, et les rares fois où il a accéléré, les Finlandais ont failli plier et ont fini par rompre. Le Citizen servait Lukaku qui fusillait Hradecky pour doubler la mise (81e) et inscrire son troisième but dans la compétition.

Nacer Chadli, timide

Aligné en piston gauche, derrière Eden Hazard, l'ancien Monégasque a semblé jouer avec le frein à main. Pourtant, la menace d'un contre foudroyant finlandais n'a pas particulièrement plané. Nacer Chadli n'a que très rarement proposé à Eden Hazard, souvent axial, de dédoubler pour aller centrer. Il a très souvent joué en retrait ou latéralement, sans réelles intentions offensives. Match neutre et quelconque de quelqu'un qui semble se contenter d'une place sur le banc. Sa prestation est un peu un miroir de ce qu'a été cette rencontre : plate et sans saveur.

Tops/Flops Finlande-Belgique : Jérémy Doku s'est bien montré, le trio Lukaku-De Bruyne-Hazard décevant