Tops/Flops Francfort-Barcelone : Knauff percutant, Gavi transparent

Ansgar Knauff a ouvert le score contre le Barça de Gavi. © AI / Reuters / Panoramic / KAI PFAFFENBACH Ansgar Knauff a ouvert le score contre le Barça de Gavi.

TOPS

Knauff, un but canon

Le milieu de terrain allemand prêté par le Borussia Dortmund, excentré côté droit, s'est d'abord mis en évidence sur une frappe au deuxième poteau en début de match. Un peu trop long dans l'exécution de son geste, il s'est fait contrer par un défenseur barcelonais. Bien placé pour récupérer un ballon mal renvoyé par la défense du FC Barcelone à la suite d'un corner, Ansgar Knauff s'est posé moins de questions pour envoyer un missile dans la lucarne de Ter Stegen pour ouvrir le score (48e). Très remuant durant la rencontre, l'Allemand n'a pas ménagé ses efforts et a fait preuve en plus de réussite. Un petit plus qui le démarque de son coéquipier Lindstroem, également très bon.

Hinteregger, le mur de Francfort

L'Allemagne n'avait pas connu un tel rempart depuis le mur de Berlin. L'Autrichien a éteint les attaques barcelonaises pendant toute la rencontre. Il n'a jamais été mis en difficulté et a dégagé quand il le fallait pour éteindre les débuts d'incendies dans sa défense ou relancé proprement quand il le fallait. Martin Hinteregger a été intraitable face à Barcelone et n'y peut rien sur le but de Ferran Torres. Par contre, il ferait mieux de vider ses poches avant de passer son short à la machine, il risque d'y trouver l'attaquant barcelonais Pierre-Emerick Aubameyang.

L'entrée de Dembélé et De Jong

Entrés conjointement à l'heure de jeu, les deux hommes ont changé le visage de leur équipe. Sur l'égalisation de Ferran Torres, le Français est au départ de l'action et le Néerlandais réalise un double une deux avec le buteur du soir côté barcelonnais pour le mettre dans les meilleures conditions. Un but façon «tiki taka» qui rappelle les grandes heures du FC Barcelone. Le duo a tenté de combiner en fin de match sans pour autant trouver la faille.

» LIRE AUSSI - Ligue Europa : tout reste à jouer entre Francfort et Barcelone

FLOPS

Gavi transparent

En première mi-temps, le jeune milieu de terrain de 17 ans n'a touché que 24 ballons. Une hérésie par rapport à ses statistiques habituelles. La physionomie de la première période ne lui a pas convenu, avec un match un peu ping-pong, allant d'un côté et de l'autre, et cela explique son manque d'impact dans le jeu. Son incapacité à tenir le ballon n'a pas permis au FC Barcelone d'endiguer les vagues allemandes. Son coéquipier du milieu de terrain, Pedri, 19 ans, n'a pas fait beaucoup mieux mais celui-ci a haussé un petit peu son niveau de jeu en deuxième mi-temps. Il a été remplacé par Frenkie De Jong à la 62e.

Aubameyang inexistant

L'attaquant supersonique de Barcelone n'aura pas pu faire parler sa vitesse dans ce match. Bloqué par la défense assez basse de l'Eintracht Francfort, le Gabonais n'aura jamais réussi à prendre la profondeur ou à créer du danger. Bien pris par Martin Hinteregger (voir au-dessus), Pierre-Emerick Aubameyang n'aura pas pesé sur la rencontre. Sur l'une de ses seules situations, après une bonne combinaison entre Dembélé et Jordi Alba, l'attaquant a manqué le ballon.

© Imago / PANORAMIC

Traoré indigent

Comme son compère d'attaque, Adama Traoré n'aura absolument pas pesé sur la rencontre. Son seul fait d'armes ? Un déboulé côté droit, où il fait parler sa puissance pour éliminer deux joueurs, ponctué par un centre imprécis renvoyé par la défense adverse. Comme Aubameyang, il a été gêné par le manque d'espace derrière la ligne défensive adverse et comme Gavi, il a été remplacé à la 62e minute. Un match à oublier pour le joueur formé à la Masia.

Tops/Flops Francfort-Barcelone : Knauff percutant, Gavi transparent