Lente décrue en France, nouvelles mesures américaines… le point sur le coronavirus

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

© REUTERS/Rachel Wisniewski

La situation en France

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés reste stable, autour de 10.500 (dont plus d'un sur cinq dans les services de réanimation) et celui des cas positifs poursuit sa lente décrue, selon les chiffres officiels de mardi. Il y a actuellement 10.646 personnes hospitalisées à cause du Covid en France, contre un peu plus de 11.000 une semaine auparavant. Ce total reste sous la barre des 11.000 depuis jeudi. Après avoir continuellement baissé depuis la fin avril pour passer sous la barre des 7.000, le nombre de malades du Covid hospitalisés a commencé à réaugmenter fin juillet, du fait de la reprise épidémique attribuée au variant Delta, plus contagieux.

De même, le nombre de malades en soins critiques (les cas les plus graves) est de 2.259, contre 2.292 une semaine auparavant. Il était passé sous la barre des 900 fin juillet avant de remonter. Au plus fort de la première vague, en avril 2020, il a culminé à plus de 7.000.

A lire :Covid-19 : Une semaine après la rentrée, 545 classes fermées en France

Depuis une dizaine de jours, le nombre de patients hospitalisés dans les unités de soins intensifs oscille entre 2.200 et près de 2.300. En outre, 14.534 cas positifs ont été détectés lors des dernières 24 heures. La moyenne quotidienne de nouveaux cas positifs est de 12.600 sur les sept derniers jours, contre plus de 22.000 un mois auparavant.

Lors des dernières 24 heures, 120 morts du Covid ont été enregistrées (pour un total de 115.159 depuis le début de l'épidémie). Enfin, la campagne de vaccination se poursuit: plus de 49,2 millions de personnes ont reçu au moins une injection (soit 73,1% de la population), dont 45,8 millions ont été complètement vaccinées (soit deux doses, soit une seule pour les gens qui ont déjà eu le Covid ou ont reçu le vaccin Janssen), ce qui représente 68% de la population totale. Mais si la campagne a été massivement relancée au début de l'été, notamment par le pass sanitaire, elle ralentit désormais depuis plusieurs semaines. Symbole de ce ralentissement, le seuil symbolique des 50 millions de premières doses, prévu par le gouvernement pour la fin août, puis le tout début septembre, n'est toujours pas atteint.

Nouveau plan de Biden contre le Covid

Joe Biden entend selon la Maison Blanche dévoiler jeudi un plan "en six volets" contre le Covid-19, à l'heure où les écoles rouvrent dans un pays confronté à une nouvelle flambée de la pandémie, alimentée par le variant Delta. "Le président va s'adresser jeudi aux Américains à propos de son solide projet pour arrêter la propagation du variant Delta et doper la vaccination", selon un responsable de son administration.

Joe Biden, qui souhaite "actionner tous les leviers" à sa disposition, veut exposer une "stratégie en six volets", concernant aussi bien le secteur public que le secteur privé. La rentrée des classes a relancé les inquiétudes mais aussi les tensions aux Etats-Unis sur la pandémie de Covid-19, qui flambe à nouveau depuis le début de l'été, alors que la vaccination n'avance pas assez vite au goût des autorités sanitaires. Si un bon nombre de prérogatives relèvent des puissants Etats fédérés, l'administration centrale dispose de quelques leviers. La Maison Blanche a déjà imposé la vaccination aux militaires, et mis en place une sorte de certificat sanitaire pour les employés fédéraux, qui ont le choix entre se faire vacciner ou se soumettre à des tests ainsi qu'à diverses mesures restrictives. Washington a aussi exigé la vaccination du personnel de maisons de retraites recevant des subsides fédéraux.

Le discours de Joe Biden est annoncé dans un contexte de reprise de l'épidémie aux Etats-Unis depuis le début de l'été, à cause du variant Delta mais aussi de tensions autour des mesures à prendre pour endiguer la propagation du Covid-19. La question des écoles en particulier agite les esprits, avec des parents mais aussi certains responsables politiques républicains farouchement opposés à toute obligation de vaccin ou de port du masque, en particulier dans les Etats du sud.

Le bilan dans le monde

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.574.225 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi mardi à 10H00 GMT par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (650.507), devant le Brésil (584.171) et l'Inde (441.042), le Mexique (263.470) et le Pérou (198.523), selon les chiffres officiels.

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

Lente décrue en France, nouvelles mesures américaines… le point sur le coronavirus