Maroc : Des briques à base de marc de café pour protéger l’environnement

© Fournis par Yabiladi

Entre Fès-Meknès et la région de l’Oriental, plusieurs maisons utiliseront bientôt des briques et du carrelage décoratif et artisanal à base de marc de café grâce à une jeune startup baptisée «Clayeco». Mise en place par deux jeunes marocains, elle s’active dans la collecte, le tri et la transformation de marc de café en briquettes, dans un processus qui permet de recycler ces déchets.

Sensible aux questions de l’environnement et de développement durable, Hamza Laalej a dû prouver à plusieurs personnes que recycler des déchets est loin d’être une «perte de temps». Avec Nour El Houda Ben Khouja, également âgée de 23 ans, ce jeune meknassi a mis en place une startup pour collecter, trier et transformer le marc de café en briquettes, le tout afin de recycler ces déchets et protéger davantage l’environnement.

Son histoire a été relayée, il y a quelques jours, par le Bureau de la coordonnatrice résidente de l'ONU au Maroc. Amoureux de la boisson énergisante, c’est justement dans un café à Oujda, où il étudiait dans les classes préparatoires, que Hamza s’intéresse au marc du café. «Un soir, j’ai vu le serveur se débarrasser d’un gros sac. En cherchant, on a découvert que la quantité rejetée par les cafés de la ville est énorme», confie-t-il ce mardi à Yabiladi. Le soir-même, le jeune homme commence à réfléchir à la manière d'exploiter ces déchets et les recycler et lancer ainsi son aventure dans l’entreprenariat. A Oujda, il intègre le réseau Enactus, et lance sa réflexion autour d’un problème en lien avec l’environnement pour trouver des solutions durables et économiques en même temps.

Réduire l’émission de gaz à effet de serre et l'exploitation des carrières d’argile

«Nous avons donc commencé à s’intéresser au marc de café pour le transformer d’abord en composte. Six mois plus tard, nous avons abandonné l’idée pour s’intéresser aux produits de gommage et de cosmétiques, qu’on a également écartée», nous raconte-t-il. Finalement, c'est en se penchant sur la construction durable avec l’objectif de trouver une solution innovante et fiable qu'il tombe sur la recette pour des briques à base de marc de café. Celles-ci permettent à la fois de réduire l’émission de gaz à effet de serre et l'exploitation des carrières d’argile.

«Les recherches nous ont amené à mélanger du marc de café avec de l’argile. Nous travaillons actuellement avec des laboratoires pour pouvoir certifier nos briques comme étant isolantes et plus solides que les briques ordinaires. Un laboratoire doit nous délivrer le certificat pour notre dossier d’invention.»

Hamza Laalej

Maroc : Des briques à base de marc de café pour protéger l’environnement