Britney Spears prisonnière : pourquoi elle a menti à ses fans sur les réseaux sociaux

Britney Spears prisonnière : pourquoi elle a menti à ses fans sur les réseaux sociaux © Instagram Britney Spears prisonnière : pourquoi elle a menti à ses fans sur les réseaux sociaux

Britney Spears aura attendu de longues années avant de révéler au monde le calvaire qu'elle subit depuis sa mise sous tutelle. Après ses déclarations glaçantes au tribunal, la chanteuse de 39 ans a tenu à s'excuser auprès de ses fans pour ne pas leur avoir dit la vérité.

Une vingtaine de minutes, c'est le temps qu'a pris Britney Spears pour livrer sa vérité devant les juges à Los Angeles qui étudiaient une nouvelle fois la tutelle accordée à son père en 2008. Alors qu'elle réclame l'arrêt de cette « mesure abusive », la chanteuse américaine a enfin pu s'exprimer pour dénoncer le quotidien qui est le sien depuis une dizaine d'années. « Je n'avais aucun jour de repos. Il fallait que je travaille 10 heures par jour, sept jours par semaine sinon je ne pouvais pas voir ni mes enfants ni mon copain », a-t-elle déclaré avant d'ajouter : « Je n'avais aucune vie privée. La sécurité, les infirmières, tout le monde vivait avec moi 24h/24. Ils me regardaient me changer, chaque jour, nue matin comme de nuit. » Prisonnière de sa propre vie, la compagne de Sam Asghari ne peut prendre aucune décision. Ainsi, elle a révélé qu'on lui interdisait de se marier et d'enlever son stérilet pour avoir un troisième enfant.

À bout, l'interprète de Toxic s'est dite « traumatisée » et lassée de ne pas être entendue par le tribunal. « J'ai menti au monde entier en disant que j'allais bien et que j'étais heureuse. Je pensais qu'en le disant suffisamment, j'allais peut être le devenir. Mais, j'étais dans le déni. J'étais en état de choc. Je suis traumatisée... Je vais vous dire la vérité à présent, d'accord ? Je ne suis pas heureuse, je ne dors plus. Je suis tellement en colère, c'est fou. Et je suis dépressive. Je pleure tous les jours », a-t-elle confié, précisant que son père et son équipe devraient être envoyés en « prison » pour tous les abus qu'elle subit depuis treize ans.

Britney Spears s'adresse à ses fans sur Instagram

S'ils ont été choqués par les révélations glaçantes de leur idole, ses fans s'inquiétaient depuis bien longtemps de son bien-être. Alors que les commentaires réclamant sa libération affluaient sous chacune de ses publications Instagram, Britney Spears affirmait au contraire que tout allait bien. Un mensonge qu'elle regrette aujourd'hui. Le lendemain de son audition au tribunal, la maman de Sean et Jayden James est sortie du silence sur les réseaux sociaux. « Je m'excuse d'avoir prétendu que tout allait bien ces deux dernières années. Je l'ai fait par fierté et j'étais embarrassée de partager ce qui m'arrivait vraiment. Mais honnêtement, qui n'a pas envie de faire de son compte Instagram un espace joyeux ? Croyez-le ou non, mais faire comme si tout allait bien m'a vraiment aidée... Instagram m'a permis d'avoir une fenêtre pour partager ma présence, mon existence... et de simplement ressentir que je comptais malgré tout ce que je traversais. Et ça a marché », a-t-elle écrit en légende d'une citation sur les contes de fées. Après des années de cauchemar, la princesse de la pop a bien le droit à son happy end.

Britney Spears prisonnière : pourquoi elle a menti à ses fans sur les réseaux sociaux