Zambie : Hakainde Hichilema appelle au changement

"Les Zambiens veulent du changement", affirme celui qui en est à sa sixième tentative à la présidence, après avoir perdu de justesse en 2016.

Hakainde Hichilema, leader du (UPND), devant ses partisans après avoir à Lusaka, en Zambie, le 23 décembre 2020. © SALIM DAWOOD/AFP or licensors Hakainde Hichilema, leader du (UPND), devant ses partisans après avoir à Lusaka, en Zambie, le 23 décembre 2020.

La Zambie asphyxiée par le poids de sa dette. C’est le constat du principal opposant du pays qui a fustigé mardi le manque d’initiative du gouvernement concernant la résolution de cette épineuse question.

L’ardoise y relative est estimée à 12 milliards de dollars, faisant de la Zambie, premier pays en défaut de paiement sur le continent depuis le début de la crise sanitaire. Hakainde Hichilema appelle au changement.

" les Zambiens veulent du changement. Je veux dire, c'est écrit sur les murs, le changement est écrit dans l'air. C'est dans l'air. Donc, définitivement, ce sont les impératifs du changement et un souffle d'air frais est ce qu'il faut, un nouveau leadership visionnaire est ce qu'il faut’’, a déclaré l’opposant.

Les électeurs seront appelés aux urnes en août à la faveur de la présidentielle. Hakainde Hichilema tentera une nouvelle fois de défier le président sortant Edgar Lungu dans les urnes. L’opposant appelle à l’organisation d’un scrutin crédible.

"Nous avons besoin d'élections libres et équitables. L'inscription des électeurs... L'audit de la base de données des électeurs est un problème. Nous avons besoin que cela soit fait. Au moins, les activités sont maintenant terminées. Et puis pour éviter la violence lors des élections. Quiconque gagne une élection libre et équitable n'a pas d'importance pour nous. Peu importe qui gagne des élections libres et équitables, mais on ne peut pas imposer sa volonté au peuple. Surtout quand le peuple souffre, comme c'est le cas des Zambiens en ce moment. ", précise

Zambie : Hakainde Hichilema appelle au changement