Nomad #49 : Sur les traces préhistoriques de la plage d'Anza

© Fournis par Yabiladi

Comme chaque semaine, Nomad vous fait voyager dans les endroits à découvrir au Maroc, des lieux connus ou méconnus. Aujourd’hui, nous allons plonger dans l’eau cristalline de la plage d’Anza, puis nous balader, pour constater la présence de dinosaures dans le royaume. Immersion.

Le Maroc est une terre riche en surprises et en histoire. Parfois, au fil d’une balade on peut tomber sur des pépites. C’est le cas à la plage d’Anza, ou en 2014, des empreintes de dinosaures ont été découvertes, et depuis ce lieu est une attraction mondiale pour les curieux et les passionnés de paléontologie. Cette plage se situe entre Agadir et Taghazout, deux spots importants pour les touristes de passage dans le royaume.

«Anza Beach» est le symbole de l’entraide locale, puisque le lieu ne serait pas ce qu’il est maintenant sans le travail acharné des associations locales, qui travaillent dur pour préserver et valoriser le site. C’est le cas de l’association marocaine d’orientation et de recherche scientifique (Amors), comme explique à Yabiladi Moussa Masrour, paléontologue membre de cet organisme. «C’est une belle histoire, puisque c’est l’un des rares sites au Maroc, où la population œuvre à protéger l’endroit, surtout les jeunes des associations locales», précise le scientifique.

Près de 323 empreintes de dinosaures

Cette plage est reconnue mondialement, puisqu’il existe «pas mal d’articles et d’écrits qui témoignent de la valeur scientifique du site». Et pour cause, «Anza Beach» a près de «323 empreintes de dinosaures» sur une petite surface. Moussa Masrour ajoute également que sur le même lieu, des empreintes de «Ptérosaures» (reptiles volants) ont été découverts. «En 2014, il y a eu une montée brusque de la mer qui a nettoyé la plage, c’est ce qui a permis de dévoiler un maximum d’empreintes sur la plage d’Anza», se remémore le membre d’Amors.

Une montée brusque de la mer a nettoyé la plage, c’est ce qui a permis de dévoiler le maximum d’empreintes sur la plage d’Anza. / Ph. Moussa Masrour

Nomad #49 : Sur les traces préhistoriques de la plage d'Anza