Israël : ce qu’il faut savoir sur Isaac Herzog, le nouveau président

Âgé de 60 ans, le travailliste Isaac Herzog, surnommé « Bouji », a été élu le 2 juin par les parlementaires israéliens, alors que le pays n’a toujours pas de coalition gouvernementale stable. Portrait en cinq points.

Isaac Herzog, chef du Parti travailliste. Congres du Parti travailliste © Leader of the Israeli Labour party Isaac Herzog attend the Labour party conference held in Tel Aviv ... Isaac Herzog, chef du Parti travailliste. Congres du Parti travailliste

Figure travailliste

Isaac Herzog commence sa carrière politique dans le Parti travailliste israélien, une formation sociale-démocrate. C’est sous cette étiquette qu’il est battu aux élections législatives de 1999. Son camp obtient cependant la majorité à la Knesset grâce à une alliance avec le Meimad et le Gesher. Il rejoint alors le secrétariat du gouvernement d’Ehud Barak et y reste jusqu’en 2001. Entre 2013 et 2017, il prend la tête du Parti travailliste.

Député et ministre

Isaac Herzog est élu à la Knesset en 2003. Il est député pendant plus de 15 ans. Parallèlement, il occupe divers postes ministériels. Entre 2005 et 2011, il prend la tête de différents ministères (Construction et logement, Tourisme puis Protection sociale et Services sociaux dans le gouvernement de Benyamin Netanyahou).

Opposant à Netanyahou

En 2011, le Parti travailliste quitte la coalition gouvernementale menée par le Likoud de Benyamin Netanyahou. Isaac Herzog quitte son poste gouvernemental et passe alors dans l’opposition. Réélu à la Knesset en 2013, il s’allie un an plus tard à Tzipi Livni, ministre de la Justice sortante, pour créer une coalition anti-Netanyahou. Mais ils ne parviennent pas à empêcher le Premier ministre d’accéder à un quatrième mandat.

À lire Israël – Benyamin Netanyahou et le « Bibigate » : six scandales et un procureur

Agence juive

Isaac Herzog prend la direction de l’Agence juive en juin 2018, malgré l’opposition de Netanyahou. Cette organisation sioniste est devenue un organe gouvernemental à la proclamation de l’État d’Israël et est aujourd’hui chargée de l’immigration juive en Israël. Sa prise de fonction l’oblige à démissionner de ses postes de député et de chef de l’opposition à la Knesset.

https://twitter.com/Isaac_Herzog/status/1400052106044846082

Famille sioniste

Isaac Herzog est issue d’une famille qui a une place particulière en Israël. Son père, qui a servi dans un régiment d’élite britannique pendant la Seconde guerre mondiale, a lui aussi été président d’Israël. Chaim Herzog a occupé le poste auquel son fils vient d’accéder de 1983 à 1993.

Le grand-père paternel d’Isaac Herzog, Yitzhak HaLevi Herzog, fait lui aussi partie de l’histoire de l’État Hébreu. Grand rabbin de la Palestine mandataire avant la proclamation de l’État d’Israël, il devient en 1948 le premier grand rabbin d’Israël et le restera jusqu’à sa mort en 1988.

Israël : ce qu’il faut savoir sur Isaac Herzog, le nouveau président