Feyenoord et le Slavia se quittent sur un nul spectaculaire

© Fournis par Sofoot

Feyenoord 3-3 Slavia

Buts : Sinisterra (10e), Senesi (74e) et Kökçü (86e) pour de Trots van Zuid // Olayinka (41e), Sor (67e) et Traoré (90e+5) pour les Slávisté

Et soudain, un gigantesque coup de clim'.

De Kuip était comble, ce jeudi, à l'occasion du premier quart de finale européen du Feyenoord depuis son sacre en Coupe de l'UEFA, décroché il y a 20 ans. Quatre-vingt-dix minutes durant, le public néerlandais est passé par toutes les émotions et, au coup de sifflet final, il a assurément pesté. Car les Rotterdamois ont été accrochés par le Slavia Prague à l'issue d'un déroutant chassé-croisé (3-3). Les locaux avaient attaqué pied au plancher et ont vite été récompensés, grâce à une frappe à ras de terre de l'ailier colombien Luis Sinisterra (1-0, 10e). Le Stadionclub était maître de son sujet, mais s'est fait surprendre peu avant la pause par Peter Olayinka, buteur dans un angle fermé (1-1, 41e). Sur son banc, Arne Slot pestait, et pour cause : cette égalisation tchèque aurait pu être refusée pour une position de hors-jeu passif.

Visiblement plus crispé, ne sachant pas trop sur quel pied danser, l'actuel troisième d'Eredivisie a attaqué le second acte sur un faux rythme. Il s'est d'ailleurs fait punir, Yira Sor marquant à bout portant (1-2, 67e). Un avantage de courte durée pour le Věčná Slavia, puisque Marcos Senesi a remis sa formation à hauteur dans la foulée (2-2, 74e). Le Feyenoord a même cru pouvoir l'emporter en toute fin de rencontre, lorsque Orkun Kökçü a trompé Ondřej Kolář, peu inspiré, sur coup franc (3-2, 86e). Mais c'était compter sans un ultime corner praguois, un ultime cafouillage dans la surface batave et un ultime ballon expédié au fond des filets, par Ibrahim Benjamin Traoré (3-3, 90e+4).

On espère un spectacle de la même teneur dans une semaine, au Sinobo Stadium !

Feyenoord (4-3-3) : Marciano - Pedersen, Trauner, Senesi, Malacia - Til (Toornstra, 64e), Aursnes, Kökçü (Hendrix, 89e) - Nelson (Jahanbakhsh, 77e), Linssen (Dessers, 64e), Sinisterra. Entraîneur : Arne Slot.

Slavia (4-2-3-1) : Kolář - Bah, Kúdela, Kacharaba, Dorley - Talovierov (Lingr, 67e), Holeš (Madsen, 90e+1) - Schranz, Traoré, Olayinka (Tecl, 83e) - Sor. Entraîneur : Jindřich Trpišovský.

Feyenoord et le Slavia se quittent sur un nul spectaculaire