Dominique Besnehard atomise les César : "Un entre-soi détestable"

Dominique Besnehard atomise les César : "Un entre-soi détestable" © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Dominique Besnehard atomise les César : "Un entre-soi détestable"

Interviewé par L’Obs, ce jeudi 13 mai, Dominique Besnehard a taclé la cérémonie des César et notamment l’humour de Marina Foïs, auquel il semble totalement hermétique.

Dominique Besnehard a accordé une interview à L’Obs, ce jeudi 13 mai. L’occasion pour le producteur de cinéma et ancien agent de stars d’évoquer la célèbre cérémonie des César, qu’il semble ne plus vraiment apprécier. Selon lui, "l’année du renouveau [2021, soit un an après le début de la crise sanitaire et économique qui a touché de plein fouet les artistes et membres du spectacle, NDLR] a plutôt été celle du recul". Ayant suivi l’évènement, qui s’est déroulé le 12 mars dernier, l’ancien directeur de casting a d’abord listé les points positifs.

"Les hommages aux morts étaient réussis, le palmarès, l’orchestre, l’Olympia, c’était bien", a-t-il affirmé, avant d’ajouter que "par contre, les textes" n’étaient visiblement pas à la hauteur, à ses yeux. "Blanche Gardin a beaucoup de talent, mais ce n’est pas Jean-Loup Dabadie, elle ne peut pas écrire pour d’autres", a déploré Dominique Besnehard, en pointant ensuite du doigt le "manque de considération pour Nathalie Baye", qui est l’une de ses amies. "Marina Foïs et Laurent Lafitte ont dû bien s’amuser, mais cet entre-soi est détestable", a-t-il poursuivi, cinglant. Pour rappel, sur scène, la maîtresse de cérémonie a joué sur le jeu de mot "mère de" Laura Smet et "m**de" en s’adressant à l’actrice de 72 ans. Un moment qui n’a pas vraiment amusé tous les spectateurs… Interviewé par Le Point, en avril dernier, Dominique Besnehard décrivait la scène comme un "sketch sinistre". Auprès de nos confrères, il dénigrait la manière dont a été organisée la cérémonie des César. "Qu’est-ce qu’on a raté pour en arriver là ?", demandait-il, déçu.

"C’est nauséabond cette cérémonie"

En 2020, le producteur de cinéma dézinguait déjà l’événement du septième art. Sur les ondes d’Europe 1, il affirmait, intransigeant : "J’ai trouvé cette cérémonie insupportable. Je préfère ne pas revenir là-dessus. J’espère que ce n’est qu’un faux pas pour elle [Florence Foresti, qui était la présentatrice de la 45e cérémonie, NDLR] car une telle violence verbale… On peut rire de tout le monde, mais pas du physique des gens… Pour moi, c’est nauséabond cette cérémonie."

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Dominique Besnehard atomise les César : "Un entre-soi détestable"