Raquel Garrido : pourquoi elle a failli ne jamais naître

Raquel Garrido : pourquoi elle a failli ne jamais naître © Stephen Caillet / Panoramic / Bestimage Raquel Garrido : pourquoi elle a failli ne jamais naître

Samedi 23 avril 2022, Raquel Garrido fête ses 48 ans. Des bougies qu'elle aurait pu ne jamais souffler. Et pour cause, sa mère était enceinte quand elle a été embastillée pendant des mois après le coup d'État de Pinochet au Chili. Des confidences douloureuses racontées dans Complément d'enquête sur France 2 en mai 2019.

Un témoignage poignant. En mai 2019, France 2 avait proposé un numéro de Complément d'enquête consacré aux victimes oubliées de la guerre d'Espagne dans les années 1930. À la fin du reportage, le présentateur Jacques Cardoze avait reçu en plateau Raquel Garrido pour évoquer l'exil des Chiliens en 1973, après le coup d'État d'Augusto Pinochet. Une triste réalité bien connue de Raquel Garrido, née au Chili le 23 avril 1974. Très émue elle avait ainsi dévoilé le passé de sa famille. "J’ai failli ne pas naître en fait parce que ma mère, qui était une jeune partisane de Salvador Allende, s’est retrouvée prise en prison, dans les rafles de la jeunesse après les journées de septembre 73", avait-elle confié face aux caméras. Et de préciser sur les conditions de détention de celle qui lui a donné la vie : "Ma mère était enceinte. Quand on sait ce qui a été fait aux femmes en prison à cette époque-là (…) Ce n'était pas évident que je naisse."

Après avoir été emprisonnés à cause de leurs idées politiques, Raquel Garrido avait expliqué que ses parents avaient fui le pays en 1975 pour le Canada, puis la France et le Brésil. Et de raconter que deux de ses tantes se sont exilées au Danemark, notamment une, qui avait été livrée avec des camarades de classe par le proviseur de leur lycée. "Ma tante Gina, elle a été arrêtée au lycée, elle était une jeune militante, elle était mineure, elle avait 16 ans. Elle était animatrice d'un syndicat lycéen et un jour, les militaires sont venus au lycée demander au proviseur de leur livrer un groupe de jeunes femmes. Et le proviseur a livré ces filles, dont ma tante Gina qui a été emprisonnée", avait expliqué Raquel Garrido, les larmes aux yeux.

Raquel Garrido et Alexis Corbière en couple : les dessous de leur rencontre “arrosée au pastis”

Dans les colonnes de Voici, en 2018, Raquel Garrido était revenue sur sa rencontre "arrosée au pastis" avec Alexis Corbière. "Avec les filles du syndicat étudiant, on faisait des listes des bogosses de l'Unef, Alexis a toujours été mon numéro un", avait-elle affirmé au média. La Franco-Chilienne, charmée, avait donc pris les devants. "Je m'exprimais en plusieurs langues, ça l'a fasciné", avait-elle déclaré. Et plus de 20 ans après, le couple, marié, est toujours aussi soudé. Ils sont les heureux parents de trois filles Victoria, Inès et Barbara.