Messi au Real Madrid, la tentation révélée

Retour à l'automne 2001, le jeune Lionel Messi tout juste débarqué d'Argentine au FC Barcelone, était pourtant tout près de signer chez son l'éternel rival.

34e journée de Liga 2008/2009 (02.05.2009) © Fournis par Football 365 34e journée de Liga 2008/2009 (02.05.2009)

Récemment parti du Barça en statut de légende pour rejoindre le Paris Saint-Germain cet été, Lionel Messi aurait pu connaître un sort différent. Lui, qui compte 778 matches pour 672 réalisations sous le maillot des Blaugranas, n'était à une époque, pas si loin de rejoindre le Real Madrid. Une information divulguée par Guillem Balague, le biographe du septuple Ballon d'Or, auprès du journal Le Parisien. 

Voir aussi : Un autre grand absent pour le choc PSG-Real

En 2001, Lionel Messi alors âgé de 14 ans était présent depuis quelques mois en Catalogne, et ce, pour un contrat de 100 millions de pesetas par saison, soit approximativement 5 000 euros d'aujourd’hui. Un salaire qui a fait quelque peu douter le directeur général de l'époque, Javier Perez Farguell. Il jugeait alors que le bail dont jouissait le joueur était beaucoup trop élevé pour son âge, et avait donc tenté de le renégocier à la baisse.

"Qui pense-t-il qu’il est ? Maradona ?"

Une intention exprimée par les mots d'un autre acteur influent du club catalans. "Qui pense-t-il qu’il est ? Maradona ? Arrêtons cela et laissons-le retourner en Argentine". Le biographe expliquant par la même occasion qu'"un nouveau contrat d’un montant moindre a été proposé à son père, Jorge Messi, arguant une clause qui empêche de payer trop les enfants. Cela n’avait pas été mentionné auparavant". Ce contrat-ci n'ayant bien sûr conduit à aucune forme d'accord entre les deux parties.

S'ensuivit alors, la venue de Jorge Valdano, le directeur sportif du Real Madrid durant les années 2000 à 2009. Celui-ci, très au fait du dossier du natif de Rosario, souhaitait quant à lui proposer une offre supérieure à celle des Blaugranas pour s'attacher ses services. Mais à une seule une condition, que le choix vienne de Messi lui-même. En effet, n'ayant pas souhaité s'attirer les foudres du club catalan, le dirigeant madrilène n'avait pas formulé d'offre. Ce qui n'a pas convaincu Jorge Messi, le père du joueur. L'auteur concluant alors par le fait que "finalement, la hache de guerre a été enterrée à Barcelone et un accord a été trouvé".

Messi au Real Madrid, la tentation révélée