Cameroun : le combat d'une actrice pour la normalisation de l'albinisme

Cette maladie génétique rare qui se manifeste généralement par une absence de pigmentation sur la peau, les cheveux ou les yeux, touche, selon l'Organisation mondiale de la santé, entre 1 personne sur 5 000 et 1 sur 15 000 en Afrique subsaharienne.

Des mannequins albinos posent pour une campagne de sensibilisation au Cameroun © cleared Des mannequins albinos posent pour une campagne de sensibilisation au Cameroun

À l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l'albinisme, ces mannequins posent sous l’œil avisé de ce célèbre photographe camerounais. Même si l’ambiance est bonne, elle ne doit pas faire oublier que, la situation des albinos ici au Cameroun comme dans d’autres pays d’Afrique est difficile, voire parfois même dangereuse.

C’est cette femme qui a eu l’idée de cette campagne de sensibilisation, l’actrice et productrice Lucie Memba Bos. Une cause qu’elle soutient depuis des années.

« Ce qui m’a plus rapproché des albinos, c’est une première campagne que le célèbre photographe Alain Ngaan avait effectué il y a quelques années et il m’avait invité à y participer. C’est de là que tout est parti, car j’ai fait une photo où j’étais avec deux petites filles albinos, et je me suis imaginé maman des albinos. C’est de là que mon combat est parti, aussi l’inspiration pour mon film et la création de mon association », explique-t-elle.

Photo, films, association, rien ne l’arrête dans son combat pour la normalisation de l’albinisme. Son film sur les albinos met en avant des difficultés auxquelles ils font face.

« Je ne vivais pas ces préjugés ou cette marginalisation-là, mais c’est lors de mes recherches que je me suis rendue compte que le mal est plus profond. Ce n’est peut-être pas en ville, mais dans les coins un peu reculés, ça reste un tabou. Et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai fait le film Chariot of the Gods, qui a pour thème central l’albinisme, qui est vraiment mis en avant, qui est valorisé. Il met aussi justement en avant toutes les frasques dont ils sont victimes dans la société ».

Cameroun : le combat d'une actrice pour la normalisation de l'albinisme