Eugenie d’York : ce luxueux cadeau de la reine... dont elle n’a jamais pu profiter

Eugenie d’York : ce luxueux cadeau de la reine... dont elle n’a jamais pu profiter © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Eugenie d’York : ce luxueux cadeau de la reine... dont elle n’a jamais pu profiter

Eugenie d’York a fêté ses 32 ans ce mercredi 23 mars 2022. À cette occasion, le tabloïd britannique Express a révélé que la reine Elizabeth II avait fait un énorme cadeau à la princesse et à sa sœur la princesse Beatrice lorsqu’elles étaient enfants.

Ce mercredi 23 mars, la princesse Eugenie a fêté ses 32 ans. Un anniversaire qu’elle n’a pas manqué de célébrer avec ses proches, qui lui ont sans aucun doute offert de fabuleux cadeaux. Le tabloïd britannique Express a dévoilé à cette occasion que la reine Elizabeth II avait fait un incroyable cadeau à sa petite-fille et à sa sœur, la princesse Beatrice, lorsqu’elles étaient encore petites.

Selon les informations de nos confrères, la monarque aujourd'hui âgée de 95 ans avait acheté en 1997 à sa cinquième et sixième petites-filles, un domaine à la campagne nommé Birch Hall, dans la région du Surrey. Eugenie, alors âgée de 9 ans, et Beatrice, âgée de 8 ans, ont donc reçu en cadeau un fastueux manoir, comptant sept chambres, un court de tennis et 20 000 mètres carrés de terrains alentours. La propriété avait été entretenue de sorte que les deux sœurs puissent en disposer une fois en âge d'y séjourner seules.

Pourtant, le journal a précisé que bien qu’étant propriétaires, Eugénie et Béatrice n’ont jamais réellement emménagé à Birch Hall. En effet, leur mère, Sarah Ferguson, avait refusé d’y emménager à l’époque parce qu’elle n’avait pas les moyens d’entretenir les lieux. Les frais liés au fonctionnement de la propriété géorgienne étaient en effet faramineux. Les princesses Eugenie et Beatrice sont donc restées dans leur maison de Sunninghill Park, à une dizaine de kilomètres de là, près d’Ascot.

Le manoir de Beatrice et d’Eugenie d’York avait été vendu pour 1,5 million de livres

Le manoir aurait été vendu pour 1,5 million de livres, l’argent étant placé dans une fiducie à laquelle les sœurs ont eu accès une fois majeures. En 2016, la propriété s’est de nouveau vendue, cette fois-ci pour la somme de 4,2 millions. Selon ce qu'avait rapporté l'agent immobilier en charge de la transaction au Dailymail, les nouveaux propriétaires l’avaient racheté à la couronne en 1999.

Lors de cette seconde vente, l’agent immobilier avait rapporté que ce bien immobilier était "l’une des meilleures maisons situées dans un village du nord du Surrey", ajoutant qu’"il n’y en a pas beaucoup de ce genre qui viennent sur le marché" : "Certaines chambres sont vraiment très spectaculaires, avec de hauts plafonds et des fenêtres de pleine hauteur. Il y a une piscine, un court de tennis et de beaux arbres datant de l’époque victorienne dans le jardin", avait-il confié.