Le président Félix Tshisekedi déterminé à réformer le système d’enseignement en RDC

XC © Présenté par XC

Kinshasa, 12 fév. 2022 (ACP).- Le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a invité, vendredi, au cours de la 40ème réunion du conseil des ministres qu’il a présidée par visioconférence, le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire à procéder à une évaluation minutieuse des préalables requis avant de réformer le système d’enseignement supérieur en RDC pour la licence, le master et le Doctorat (LMD).

Selon le ministre de la communication et médias, Patrick Muyaya qui a procédé à la lecture du compte-rendu, sur l’antenne de la Télévision Nationale, le Chef de l’Etat a salué la pertinence des réformes annoncées dans le cadre des résolutions des états généraux de l’enseignement supérieur et universitaire, avant d’évoquer quelques contraintes relatives à la mise en œuvre progressive du système LMD, dont la généralisation nécessite que soient réunis certains préalables en termes de textes réglementaires, de renforcement de capacités des ressources humaines et des infrastructures, afin de garantir l’efficacité attendue aussi bien du personnel enseignant et administratif que des étudiants qui en sont les principaux bénéficiaires.

Dans la même optique, le Chef de l’Etat a également évoqué les contraintes liées à la mise en œuvre du projet d’équité et de renforcement du système éducatif (ERS) dont l’objectif est de réduire les fardeaux de frais scolaires sur les foyers et à améliorer l’accès à l’enseignement primaire ainsi qu’à renforcer le système éducatif.

Au regard des difficultés que rencontre la matérialisation de ce projet notamment par le manque de représentation des banques dans les zones concernées par ledit projet, par le coût que génère le recours palliatif aux messageries financières, le Garant de la nation a chargé le ministre des finances et celui de l’EPST de régler en urgence cette question en vue de garantir la bonne exécution par une réorientation au besoin, du projet auprès des institutions réunissant les critères de couverture géographique du Pays. Financé par la banque mondiale, ce dernier couvre dix des vingt-six provinces.

Le gouvernement invité à accompagner le système LMD et le projet Kin emploi

A cet effet, il a également convié les ministres en charge de la recherche scientifique, des postes et télécommunication, du numérique, des infrastructures et travaux publics, du budget et des finances à s’impliquer chacun activement pour accompagner et soutenir leur collègue de l’enseignement supérieur et universitaire dans le processus d’évaluation et de mise en œuvre progressive du système LMD.

En outre, le Président de la République a réitéré son engagement à lutter contre le chômage à travers le projet « Kin emploi » à travers la construction d’un centre de ressources multiservice à Kinshasa, en vue de faciliter l’adéquation formation emploi, la collaboration avec les entreprises pour la promotion de l’entreprenariat des jeunes.

Pour sa part, le Premier ministre chef du gouvernement a réitéré le soutien du gouvernement au Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, dans sa quête permanente de la sauvegarde des acquis démocratiques et des intérêts supérieurs de la nation.

Il a martelé que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour décourager les velléités de nature à saper les processus démocratiques par une quelconque forme de déstabilisation des institutions de la république.

Le premier ministre a saisi cette occasion pour rendre un vibrant hommage au Président de la République Chef de l’Etat pour le travail abattu, lors de son mandat à la tête de l’Union Africaine, avant de clôturer son propos en informant le conseil des ministres que la Nation toute entière a rendu les derniers hommages vendredi 11 févier au stade vélodrome aux compatriotes victimes de la catastrophe survenue, à la suite de la rupture d’un câble haute tension à Matadi- Kibala dans la commune de Mont Ngafula, avant de rappeler la mise en place d’une commission pour la délocalisation dudit marché. ACP/GGK

Le président Félix Tshisekedi déterminé à réformer le système d’enseignement en RDC