Jean-Jacques Goldman “couvert d’hommages alors qu’il n’est même pas mort” : “Il a créé un manque”

Jean-Jacques Goldman “couvert d’hommages alors qu’il n’est même pas mort” : “Il a créé un manque” © CHARRIAU / BESTIMAGE Jean-Jacques Goldman “couvert d’hommages alors qu’il n’est même pas mort” : “Il a créé un manque”

À l’occasion de la sortie de l’album L’héritage Goldman ce vendredi 21 janvier, le Figaro est allé à la rencontre des musiciens de Jean-Jacques Goldman. L’auteur-compositeur de 70 ans, qui s’est toujours fait rare sous les projecteurs, n’est pas près de quitter les esprits.

“Pour parvenir à son niveau d'exigence, il faut beaucoup d'énergie". Plusieurs musiciens et proches de Jean-Jacques Goldman ont partagé dans les pages du Figaro, ce vendredi 21 janvier, leur expérience avec l’auteur-compositeur de légende. “Le plus marrant, c’est qu’il est couvert d’hommages alors qu’il n’est même pas mort. Il a créé un manque”, a remarqué Michael Jones, collaborateur de Jean-Jacques Goldman pendant trente ans, avec qui il a chanté entre autres la chanson Je te donne.

Erick Benzi, l’arrangeur des quatre derniers albums de JJG, s’est aussi exprimé : “Il n’a plus suffisamment d’énergie pour se lancer dans un album et une tournée. Ce n'est pas Mick Jagger, il n'a jamais été accro à la scène”. “En revanche, je l'encourage à continuer à écrire", a ajouté le musicien à l’attention de son ami compositeur, qui s’est toujours méfié de la célébrité.

Il a dit au revoir à la scène publique en 2004

Alors qu’il est encore bien vivant, Jean-Jacques Goldman fait déjà partie du patrimoine musical français intemporel. L’album L’héritage Goldman pour lequel les musiciens cités avant ont collaboré, réinvente les plus grands succès du chanteur. Un bel hommage pour Jean-Jacques Goldman qui s’est retiré de la scène musicale en juillet 2004, à la surprise générale. “Au fil des années, ce “moment” est devenu définitif”, a expliqué Michael Jones au Figaro. “Mais, lorsque Jean-Jacques nous a fait cet aveu, aucun d’entre nous ne pensait qu’il s’arrêtait pour toujours”, a partagé le guitariste franco-gallois, qui était dans l’un des premiers bands de Goldman, baptisé Fredericks Goldman Jones.

Toujours éloigné de la scène médiatique, Jean-Jacques Goldman vient de rentrer en France après avoir vécu à Londres de 2016 à 2021 avec sa famille. Installé à Marseille, le compositeur fait des allers-retours entre la ville du sud et l'Angleterre.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.