JO d'hiver à Pékin: les habitants invités à respecter la bulle sanitaire dans tous les cas

Pékin le 17 septembre 2021. © AP - Mark Schiefelbein Pékin le 17 septembre 2021.

Tout faire pour préserver la bulle sanitaire qui va séparer les membres des délégations olympiques de la population chinoise pendant les Jeux olympiques d’hiver dans trois semaines à Pékin. C’est l’objectif des organisateurs qui anticipent tous les scénarios.  En cas de carambolage, surtout n’intervenez pas, viennent de faire savoir les autorités.

Avec notre correspondant à PékinStéphane Lagarde

N’intervenez pas et laissez agir « les professionnels » : la déclaration de ce dimanche 9 janvier du bureau de la circulation de Pékin est largement reprise ce lundi par les médias d’état, avec photo des gros bus gris ou des berlines noires officielles qui transporteront les athlètes et les autres membres des délégations des JO. Les « professionnels », ce sont probablement des policiers en combinaisons intégrales de protection.

►À écouter aussi : Jeux d’hiver sous bulle sanitaire, «l’ambiance JO» dans les parcs à Pékin

Message bien reçu par cette jeune pékinoise : « Je comprends tout à fait cette consigne et je resterai définitivement à l’écart des véhicules étiquetés. Pour moi, c’est évident (rire), la bulle sanitaire autour des jeux est nécessaire, c’est important pour notre pays ». Une bulle autour des bus, des hôtels, du village et des infrastructures olympiques...

Le comité d’organisation a annoncé que des voies spéciales seraient réservées à la circulation des délégations. Pour ce travailleur de la finance, c’est un peu trop. « Je ne pense pas que tout cela soit nécessaire. Qui voudrait s’approcher du village olympique dans une période comme aujourd’hui ? Et puis, j’ai appris que certaines délégations ne viendraient pas, donc ces mesures  sont probablement exagérées. »  

En cas d’accident, si vous voyez le calicot rouge Pékin 2022 sur le pare-brise n’allez surtout pas toquer à la vitre du conducteur, affirme encore la police de la circulation. La « boucle fermée » comme l’appelle les organisateurs doit rester fermée et éviter tous contacts entre la population et les délégations. « Si on veut recevoir les Jeux en période de Covid-19, tout le monde doit faire un effort, y compris nous, les habitants » acquiesce ce résident du centre de Pékin.

►À lire aussi : Jeux olympiques d'hiver: Pékin dans une «bulle sanitaire» contre le Covid-19

Les Pékinois sont d'ailleurs invités par la municipalité à ne pas quitter la ville pendant les vacances de la Fête du printemps pour le Nouvel an lunaire qui tombe en plein pendant les Jeux olympiques, cela pour éviter un retour du virus dans la Cité interdite.

JO d'hiver à Pékin: les habitants invités à respecter la bulle sanitaire dans tous les cas