Nomad #81 : Bab Louta, le lac aux milliers d’espèces aquatiques et terrestres

© Fournis par Yabiladi

Bab Louta est assez méconnu du grand public. Prisé par certains passionnés et amateurs de pêche sportive, il constitue pour plusieurs d’entre eux une sorte de jardin secret.

Non loin de la ville de Taza, un havre de paix constitue le refuge de milliers d’espèces aquatiques et terrestres. Le barrage ou lac de Bab Louta se trouve à quelques kilomètres du Parc national de Tazekka. Pour les amoureux de la nature de passage dans la région, cet endroit unique en son genre est incontournable.

Au milieu des chaînes du Moyen Atlas et de la nature verdoyante, se cache ainsi le lac de Bab Louta. Son emplacement géographique et la richesse de sa faune et de sa flore fait de lui un petit paradis pour les êtres qui y élisent domicile ou s’y reproduisent. L’ornithologue et professeur de l’université Moulay Ismaïl de Meknes, Sidi Imad Cherkaoui, nous parle en effet d’une «richesse naturelle qui abrite plusieurs espèces, dont la présence est quasi permanente tout au long de l’année».

© Fournis par Yabiladi

Un joyau naturel

«Le barage de Bab louta est ce qu’on pourrait appeler une zone de nid artificiel, car il se trouve sur une voie de migration ; d’ailleurs tout le Maroc se trouve sur la voie est-Atlantique», précise Sidi Imad Cherkaoui, indiquant que tous ces éléments font de cette zone l’une des voies migratoires les plus importantes dans le monde.

Les canards font de Bab Louta leur havre de paix / Ph. DR.

Nomad #81 : Bab Louta, le lac aux milliers d’espèces aquatiques et terrestres