Aux anges, le prince Charles exprime son bonheur pour Camilla, son “épouse bien-aimée” et future reine

Aux anges, le prince Charles exprime son bonheur pour Camilla, son “épouse bien-aimée” et future reine © Agence Bestimage Aux anges, le prince Charles exprime son bonheur pour Camilla, son “épouse bien-aimée” et future reine

À l’occasion des 70 ans de règne d’Elizabeth II, le prince Charles a eu l’agréable surprise de découvrir que sa mère désignait Camilla Parker Bowles future reine consort dans son testament.

Pour l’anniversaire de son règne, c’est Elizabeth II qui distribue les cadeaux. Ce dimanche 6 février, la reine mère fête ses 70 ans sur le trône d’Angleterre. La veille de ce "jubilé de platine", un communiqué de presse a été dévoilé sur les différents réseaux sociaux de la famille royale. Et surprise, la monarque de 95 ans y a inscrit son "souhait sincère" de voir Camilla Parker Bowles accéder au titre de reine consort lorsque son fils lui succèdera au trône. Très honoré par le geste incroyable de sa mère, le prince de Galles, de concert avec sa femme, a répondu ce dimanche 6 février sur Twitter dans un touchant communiqué de presse : « Nous sommes profondément conscients de l’honneur représenté par le souhait de ma mère, peut-on lire. Ma chère Camilla a toujours été d’un soutien indéfectible. »

Ce titre était jusqu’à aujourd’hui encore incertain pour la duchesse de Cornouailles qui a épousé en deuxième noces le prince Charles. Le futur roi a également réaffirmé son bonheur de célébrer cet anniversaire hors du commun : "Cette année de jubilé de platine sans précédent nous permet à tous de célébrer ensemble la dévotion de la Reine", peut-on lire sur le message orné de l’emblème de la maison royale Clarence House.

Une confiance affirmée

Ce geste fort marque un tournant dans l’histoire mouvementée de la famille royale. Mal aimée, Camilla Parker Bowles est longtemps restée aux yeux des Britanniques comme la briseuse du mariage princier avec la princesse Diana. Du côté de Buckingham, son statut de femme divorcée semblait par ailleurs difficile à accepter. Aujourd’hui, la monarque au règne impressionnant a fait une croix sur le passé. Elizabeth II semble désormais accorder une confiance certaine au grand amour de son fils de 72 ans. Selon des experts de la famille royale, "il n’existe pas de vote de confiance plus important que celui de faire d’elle reine consort", rapporte le Daily Mail. À noter, aucune motion ne pourra aller à l’encontre de cette décision.

Article écrit en collaboration avec 6Médias


Galerie: Le dernier Noël de Diana : privée de ses fils William et Harry et livrée à elle-même (Gala)

Aux anges, le prince Charles exprime son bonheur pour Camilla, son “épouse bien-aimée” et future reine