MC Oran : Le cauchemar de toutes les désillusions

© Fournis par El Watan

Le MCO n’arrive plus à se surpasser dans son antre fétiche en se faisant piéger à chaque fois par des hôtes ravis de l’aubaine, car comment interpréter les glissades de Zabana qui sont devenues un label hamraoui a contrario de ses virées qui, elles, ont été plus fructueuses à tout point de vue avec à la clé la récolte de 19 points et non des moindres (4 victoires et 7 nuls et seulement 3 défaites).

Les couacs de l’arène mythique de Zabana ont vu pas moins de 15 points s’évaporer dans la nature partagés de surcroît par un quarteron de coachs que sont Belatoui, Casoni, Madoui et actuellement Bouazza, un vrai gâchis pour le team oranais que s’ il avait bien négocié ses matchs at-home, la 5e couronne, sans prétention, aurait déjà pointé son nez et figurerait dans son armoire avec les 4 autre sacres surtout avec ses belles envolées en extra muros.

Bref, le MCO de cette saison a tout raté, les mots sont forts, car les objectifs initiaux n’ont jamais été atteints. Au début du championnat, le Mouloudia a perçu qu’il pouvait jouer à fond le titre, mais ensuite il a dû revoir ses ambitions à la baisse, juste cette fameuse place sur le podium pour jouer soit la Ligue des champions ou tout au moins la Coupe des Confédérations, un rêve qui s’est mué carrément en une énième désillusion pour les aficionados hamraoua qui, avec ce nouveau fléchissement à domicile face au club de Soustara, voit le MCO perdre officiellement ses derniers soubresauts pour ce fameux ticket donnant droit à une compétition internationale.

Ajoutons aussi en filigrane l’autre fameux objectif qui était dans les cordes hamraouia qui était de s’enticher d’une 2e Coupe de la Ligue qui, hélas, fut diluée dans le gazon synthétique de Zabana devant un WAT plus préoccupé par son sauvetage en Ligue 1.

Maintenant que la saison est devenue une illusion, comment vont faire les dirigeants du club pour parer à la vindicte des supporters qui se sentent floués à tous les coups à chaque saison par des objectifs qui ne seront point à l‘appel à chaque fin de saison ? Pour la petite histoire, l’USMA a ouvert le score par Belkacemi sur penalty (12’) suite à une faute de Fourloul sur ce même joueur, le MCO a égalisé par Benhamou (82’), sauvant sur le fil un club des plus avachis.

L’article MC Oran : Le cauchemar de toutes les désillusions est apparu en premier sur El Watan.

MC Oran : Le cauchemar de toutes les désillusions