Blinken en Israël pour parler Ukraine et nucléaire iranien

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken à Washington le 21 mars 2022 © KEVIN LAMARQUE Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken à Washington le 21 mars 2022

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken est arrivé samedi en Israël dans le cadre d'une tournée au Moyen-Orient visant à fédérer un soutien à l'Ukraine et apaiser les inquiétudes de l'Etat hébreu sur un possible accord sur le nucléaire iranien.

Parti de Pologne, où il accompagnait le président américain Joe Biden pour des réunions visant à consolider le soutien occidental à l'Ukraine, M. Blinken, est arrivé à l'aéroport international de Tel-Aviv en soirée. 

Le diplomate doit rester jusqu'à lundi en Israël, première étape de sa tournée dans la région qui le conduira également en Cisjordanie occupée, au Maroc et en Algérie. 

Le secrétaire d'Etat veut montrer que les Etats-Unis ne se désintéressent pas du Moyen-Orient, même si l'attention de Washington semble avant tout tournée vers la Chine, et plus récemment l'Ukraine.

Il espère obtenir des appuis aux efforts des Etats-Unis et de l'Otan pour contrer l'offensive russe, dans un contexte marqué par les lourdes conséquences économiques de la guerre, notamment la flambée des prix de l'énergie et la menace d'une pénurie de blé qui pourrait porter un coup très dur aux pays arabes.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken à un sommet de l'Otan à Bruxelles le 24 mars 2022 © EVELYN HOCKSTEIN Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken à un sommet de l'Otan à Bruxelles le 24 mars 2022

- "Accords d'Abraham" -

M. Blinken doit se réunir dimanche après-midi avec ses homologues d'Israël, des Emirats arabes unis, du Maroc, du Bahreïn et d'Egypte à Sde Boker, dans le désert du Néguev (sud). La rencontre a été qualifiée d'"historique" par le chef de la diplomatie israélienne Yaïr Lapid.

Les Emirats ont normalisé leurs relations avec Israël en 2020 dans le cadre d'une série d'accords négociés par les Etats-Unis, connus sous le nom "d'accords d'Abraham". Bahreïn et le Maroc leur ont emboîté le pas.

Ces accords ont rompu avec des décennies de consensus arabe conditionnant l'établissement de relations avec Israël avec la résolution de la question palestinienne. 

Outre son entretien avec le Premier ministre israélien Naftali Bennett en Israël, Antony Blinken rencontrera le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah.


Vidéo: Les négociations sur le nucléaire iranien "ne dépendent pas uniquement" de la Russie (ambassadeur) (AFP)

Blinken en Israël pour parler Ukraine et nucléaire iranien