Les Pays-Bas puissance 10, le Japon et le Canada dos à dos

© Fournis par Sofoot

Japon 1-1 Canada

Buts : Iwabuchi (84e) pour les Japonaises // Sinclair (6e) pour les Canadiennes

Le choc de ce premier tour entre Japonaises et Canadiennes n'a pas pu trouver son vainqueur dans un match équilibré, mais très plaisant à voir. Si le Canada, par l'intermédiaire de Christine Sinclair, a parfaitement commencé la partie, les coéquipières de Saki Kumagai ont longtemps fait jeu égal et ont poussé pour revenir. Malgré le penalty raté par Mina Tanaka au retour des vestiaires, les Japonaises punissent finalement les Canadiennes et Kadeisha Buchanan dans les dix dernières minutes, grâce à Mana Iwabuchi, alors que les médaillés de bronze de Rio se sont vus refuser un pion de Janine Beckie pour un hors-jeu. Après la victoire de la Grande-Bretagne plus tôt dans la journée, les deux autres mastodontes du groupe se placent pour une qualification en quarts de finale, alors que les deux meilleures troisièmes obtiennent leur ticket pour le Final 8.

Zambie 3-10 Pays-Bas

Buts : Banda (19e, 82e, 83e) pour les Cooper Queens // Miedema (9e, 15e, 29e, 59e), Martens (14e, 38e), Van de Sanden (45e), Roord (64e), Beerensteyn (75e) & Pelova (80e) pour les Oranje

Un véritable festival. Voici comment résumer la rencontre entre la Zambie et les Pays-Bas. 39 tirs, 13 buts et une large victoire pour les vice-championnes du monde, qui lancent parfaitement leur première campagne olympique à Tokyo. Comme souvent, la différence est venue de Vivianne Miedema et Lieke Martens, auteures de six des dix pions de leur équipe. Alors que les attaques ont brillé, les défenses ont été aux abois, notamment l'arrière-garde zambienne, coupable de nombreuses erreurs d'alignement. Les gardiennes n'ont pas non plus été irréprochables, Hazel Nali et Sari van Veenendaal ayant chacune fait une grossière erreur d'appréciation sur leur premier but encaissé.

Australie 2-1 Nouvelle-Zélande

Buts : Yallop (20e) & Kerr (33e) pour les Matildas // Rennie (90e) pour la Nouvelle-Zélande

Portées par leur star Samantha Kerr, les Australiennes se sont montrées sérieuses jusqu'au bout pour dominer leurs voisines néo-zélandaises. Largement supérieures dans les statistiques (huit frappes cadrées à trois), les Matildas ont logiquement pris les devants par Tameka Yallop, qui a profité d'une mauvaise relance de la défense pour ouvrir le score. Sam Kerr ne s'est pas privée de doubler la mise de la tête sur un corner bien frappé au premier poteau. En difficulté physiquement et techniquement, la Nouvelle-Zélande s'est réveillée trop tard, en revenant au score dans le temps additionnel grâce à la tête de Gabi Rennie, entrée en cours de partie. Avec trois points dans l'escarcelle, l'Australie rejoint la Suède en tête du groupe G, avant de défier la bande de Caroline Seger ce samedi.

Les Pays-Bas puissance 10, le Japon et le Canada dos à dos