“Plus on teste, plus on augmente le risque” : Gérald Kierzek tape du poing sur la table

“Plus on teste, plus on augmente le risque” : Gérald Kierzek tape du poing sur la table © JLPPA / Bestimage “Plus on teste, plus on augmente le risque” : Gérald Kierzek tape du poing sur la table

Ce lundi 24 janvier, le docteur Gérald Kierzek a à nouveau tapé du poing sur la table, sur Twitter, à propos de l’épidémie de Covid-19. Selon lui, la France effectue trop de tests, et ces derniers ne sont pas sans risques.

"Plus on teste, plus on augmente le risque". Le médecin urgentiste Gérald Kierzek n’a pas manqué de faire une nouvelle fois entendre son avis à propos de la pandémie de Covid-19. Ce lundi 24 janvier, sur Twitter, le chef de service à l’hôpital de l’Hôtel Dieu a cette fois-ci dénoncé les trop nombreux tests effectués en France en ce moment. Des "risques" inutiles selon lui. "Plus on teste, plus on augmente le risque", a-t-il d’abord commencé. "Tests ingérables au quotidien pour les parents et les entreprises, inutiles médicalement et honteusement dispendieux pour la société au détriment d’autres investissements", a poursuivi le collègue et ami de Martin Blachier, avant d’estimer le coup des tests en France à 1,5 milliard d’euros par mois.

Afin d’appuyer son argumentation, Gérard Kierzek a retweeté un message d’Alice Desbiolles, médecin de santé publique, épidémiologiste et auteure. Selon elle, les tests PCR, antigéniques ou autres autotests peuvent être risqués pour la santé. "Devant la multiplication et répétition des prélèvements nasopharyngés, de graves complications commencent à être décrites, notamment des brèches de l’étage antérieur de la base du crâne associées à un risque de méningite", a commencé par affirmer la scientifique. Pour Alice Desbiolles, ces complications potentielles, bien que rares, "peuvent être graves" et "devraient nous inciter à ne pas faire de tests inutiles. D’autant plus au regard de l’augmentation exponentielle du nombre de tests réalisés ces dernières semaines", a-t-elle conclu.

Une augmentation sans précédent du nombre de tests quotidiens en France

La France connaît effectivement une augmentation sans précédent du nombre de tests effectués quotidiennement. Selon les chiffres de Santé Publique France, alors qu’on en comptait seulement 700 000 en moyenne par jour au mois de mars 2021, un pic a été atteint à la mi-janvier lorsque plus de 2,5 millions de tests ont été enregistrés sur une journée. Le 20 janvier dernier, le nombre de tests quotidiens avait légèrement diminué : on l'évaluait à un peu plus de 1,6 million, selon Santé Publique France.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.