Université numérique : un virus paralyse l’implémentation du projet de Paul Biya

© Fournis par Journal du Cameroun

Initialement prévue le 30 décembre 2020, Eximbank China et le ministère de l’Enseignement supérieur (Minesup) évoquent des perturbations subies du fait de la pandémie du Covid-19.

Eximbank China, qui finance le projet « e-national higher education network (Ehen) » ou « l’Université numérique du Cameroun », à hauteur de 75 milliards F CFA, en vertu d’un accord de crédit signé le 22 août 2016 avec l’Etat du Cameroun, a décidé d'étendre la date de clôture de ce projet au 22 avril 2022. En raison, explique-t-on, des perturbations liées à la pandémie du Covid-19.

Or, l’implémentation du projet « Université numérique » était Initialement prévue ce 30 décembre 2020.  La période d'extension du projet permettra entre autre d'achever la mise à niveau et le calibrage l'alimentation électrique des campus pour les adapter au fonctionnement des centres; le test de fonctionnement et la mise en exploitation des centres et du Réseau virtuel d’interconnexion des universités d’Etat et du Minesup (RIC) ; l'installation du Système informatique de gestion en réseau de l’Enseignement supérieur (Sigires) au ministère de l’Enseignement supérieur dans les universités; la formation et le transfert des compétences aux homologues nationaux et la rétrocession des centres au Minesup et aux universités.

Le chef d’Etat Paul Biya, dans l’optique d'assurer la transformation numérique des Universités camerounaises à travers la digitalisation des enseignements et des activités administratives des Universités, avait mis sur pied l’« Ehen ».

Ce projet comporte quatre composantes principales dont la fabrication en Chine, le transport vers le Cameroun et la distribution dans les Universités de 500 000 ordinateurs portables (le PBhev) aux étudiants des Universités publiques et privées; la construction, l'équipement et la mise en exploitation de neuf Centres ultramodernes du développement du numérique universitaire, dont un dans chaque Université d'État et un à l'Université Inter-États Congo-Cameroun à Sangmélima ; la mise en place d'un Réseau virtuel d'interconnexion des Universités d'État et du ministère de l'Enseignement supérieur (Ric) géré par un Centre national du numérique universitaire à construire, équiper et mettre à la disposition du ministère de l’Enseignement supérieur; la conception, le développement et la mise en exploitation du Système Informatique de gestion intégrée de l'Enseignement supérieur au Cameroun (Sigires).

Cet article Université numérique : un virus paralyse l’implémentation du projet de Paul Biya est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Université numérique : un virus paralyse l’implémentation du projet de Paul Biya