VIDÉO - “Dans deux jours, elle est morte” : Mylène Demongeot a failli être emportée par le Covid, Kev Adams raconte

VIDÉO - “Dans deux jours, elle est morte” : Mylène Demongeot a failli être emportée par le Covid, Kev Adams raconte © Capture d'écran France 5 VIDÉO - “Dans deux jours, elle est morte” : Mylène Demongeot a failli être emportée par le Covid, Kev Adams raconte

Ce lundi 14 février, Kev Adams, Daniel Prévost et Mylène Demongeot étaient invités à la table de C à vous pour évoquer le film Maison de retraite. Pendant le tournage, l'actrice de 86 ans a visiblement causé une grosse frayeur à ses camarades de jeu en raison du Covid-19...

Kev Adams est très heureux d'avoir participé à l'écriture de cette comédie sociale. Ce lundi 14 février, le comédien et humoriste était l'invité de C à vous pour faire la promotion de Maison de retraite, un long-métrage dans lequel il partage l'affiche avec Daniel Prévost et Mylène Demongeot notamment. Comme il l'a expliqué à Anne-Elisabeth Lemoine, ce film a été "une série de miracles". Après avoir rencontré des problèmes de financement, l'équipe du film a été informée d'une mauvaise nouvelle concernant Mylène Demongeot, qui a suscité l'inquiétude, après avoir été touchée par le Covid-19. "Je suis partie à l'hôpital, on a dit : 'dans deux jours, elle est morte'. Donc à la maison, tout le monde pleurait", s'est souvenue la comédienne.

À ce moment-là, Kev Adams s'est fortement inquiété pour sa partenaire de jeu, qui a visiblement mis du temps à se rétablir : "Nous, c'est ce qu'on nous a dit (...) À un moment, on a un coup de fil en plein Covid, on nous dit : 'Mylène, ça ne va pas, ça ne va vraiment pas. Vous devriez prévoir la suite sans elle.' On se dit que ce n'est pas possible, c'est un film choral, il n'y a pas de suite sans elle !", a expliqué l'ex d'Iris Mittenaere, qui a co-écrit Maison de retraite. "Donc oui, c'est une série de miracles", a-t-il résumé, avant de s'adresser à Mylène Demongeot : "Et tu es un miracle merveilleux, d'ailleurs."

Mylène Demongeot "sauvée" par Didier Raoult ?

Comme elle l'a indiqué sur le plateau de C à vous, Mylène Demongeot estime avoir été "sauvée" par le professeur Didier Raoult : "Moi j’ai été sauvée par Raoult (...) C’est pour ça que mon Raoult, sur lequel tout le monde tape, moi je l’embrasse !", a commenté celle qui refuse de se faire vacciner, alors qu'Anne-Elisabeth Lemoine, visiblement gênée par cette intervention, a poursuivi le fil de son émission en s'adressant à Daniel Prévost, qui est également à l'affiche de Maison de retraite.