Euro : le Prince William, Boris Johnson et une pluie de personnalités attendues à Wembley

Le président de l'UEFA, le prince William et David Beckham en tribunes lors de la demi-finale de l'Angleterre contre le Danemark © FRANK AUGSTEIN / REUTERS Le président de l'UEFA, le prince William et David Beckham en tribunes lors de la demi-finale de l'Angleterre contre le Danemark

À Wembley la tribune VIP sera bien garnie ce dimanche soir. Si la Reine Elizabeth ne devrait pas être présente pour la finale, son petit-fils le Prince William représentera, lui, la famille royale lors de ce moment potentiellement historique pour les Anglais. La Reine, qui était déjà présente à Wembley en 1966 pour remettre le trophée de la Coupe du monde à Bobby Moore, a tout de même souhaité ses meilleurs vœux aux Three Lions, précisant qu'ils étaient de toute façon déjà entrés dans l'histoire.

Le prince William, président d'honneur de la Fédération anglaise de football, sera le premier supporter de l'Angleterre en tribunes VIP. Ce grand amateur de foot était déjà présent pour le dernier match de groupe contre les Tchèques, le huitième de finale contre l'Allemagne, le quart à Rome contre l'Ukraine et la demie face au Danemark. Le Prince devrait en plus assister à la finale hommes de Wimbledon à 15h avec sa femme Kate Middleton, qui devrait aussi être présente pour Angleterre-Italie.

Boris Johnson en leader du kop des VIP anglais

À ses côtés, le Premier ministre Boris Johnson sera lui aussi de la partie, après avoir déjà assisté à la demi-finale paré de son maillot anglais numéro 10 floqué «Boris». Le chef du gouvernement britannique a déjà salué les performances de son équipe nationale dans une lettre ouverte : «Vous avez remonté le moral de tout le pays, et demain nous savons que vous pourrez aussi soulever ce trophée.» Sa résidence au 10 Downing Street a été recouverte de drapeaux anglais depuis 24h.

Déjà présent en tribunes lors d'Angleterre-Allemagne ou d'Angleterre-Danemark, David Beckham devrait lui aussi être de la partie, accompagné par ses fils. On pourrait aussi y retrouver le chanteur Ed Sheeran, présent aux côtés de Beckham lors du huitième de finale, avec d'autres personnalités comme Elie Goulding ou les chanteurs de Three Lions David Baddiel et Frank Skinner auteurs de la fameuse chanson «It's coming home». Tom Cruise, qui a téléphoné aux joueurs anglais pour leur adresser des encouragements, pourrait lui aussi assister au choc.

© CATHERINE IVILL / REUTERS

Le président italien aux côtés de Valentina Vezzali

Côté italien, le président de la République Sergio Mattarella fera le déplacement accompagné par la ministre des Sports Valentina Vezzali, ancienne escrimeuse multi-médaillée au fleuret. Le président italien a déjà indiqué qu'il recevrait les joueurs de la Squadra Azzurra au Quirinale, à Rome lundi, en compagnie de Matteo Berrettini, premier Italien à atteindre la finale de Wimbledon.

» LIRE AUSSI - La finale de l'Euro menacée par...des fourmis volantes

Le latéral gauche italien Leonardo Spinazzola, qui avait dû quitter l'Euro en quart de finale contre la Belgique en raison d'une rupture du tendon d'Achille, sera également présent. Joueur clé de la «Nazionale» sur le début de la compétition, il avait rejoint ses coéquipiers hier pour faire le déplacement à Wembley avec eux, béquilles à la main. Opéré entre-temps, il reconnaissait lui-même sur les antennes de la Rai qu'une possible célébration italienne serait difficile à maîtriser : «Si nous gagnons, ce sera la pagaille pour moi car je devrais aller sauter avec tout le monde. J'espère pouvoir sauter avec une seule jambe tout le temps !»

En revanche on ne sait pas si Christian Eriksen sera présent. Victime d'un arrêt cardiaque face à la Finlande en début de compétition, le milieu de l'Inter Milan avait été invité par le président de l'UEFA Aleksander Ceferin en personne. Sa présence n'a pas été confirmée. Le Danemark ayant échoué aux portes de la finale, il est possible qu'il décline l'invitation. Selon la presse danoise, six de ses sauveurs ont également été conviés. L'un d'entre eux, le secouriste Peder Ersgaard, a reconnu se sentir «comme un enfant, la veille de Noël» à l'approche du jour J.

Les supporters anglais fêtent leur première grande finale depuis 55 ans aux abords de Wembley

Des tifosis italiens triés sur le volet, presque VIP

Presque VIP eux aussi, 1.000 tifosis venus d'Italie seront présents à Wembley, suivant un protocole sanitaire très strict. Les autorités britanniques, qui ont maintenu les mesures de quarantaine imposées aux visiteurs étrangers entrant sur leur île, ont toutefois autorisé la venue d'un millier d'Italiens, venus de Rome et Milan dans des transports dédiés, avec un test PCR obligatoire. Prix du voyage ? 610 euros par personne pour le vol et 95 euros pour le billet de match, selon la Fédération. Une grosse somme à débourser, pour se joindre aux quelque 9 000 autres tifosi transalpins vivant en Angleterre et qui devraient assister au match, au milieu de 50 000 supporters anglais.

Euro : le Prince William, Boris Johnson et une pluie de personnalités attendues à Wembley