Euro 2021: des familles de joueurs anglais victimes des débordements à Wembley

Wembley s'embrase pour la cérémonie de clôture © @AFP Wembley s'embrase pour la cérémonie de clôture

L’espace de quelques heures, le football anglais a retrouvé certains de ses vieux démons. Des supporters hors de contrôle ont fait régner le chaos et la terreur à Wembley en marge de la finale qui a opposé l’Angleterre à l’Italie, dimanche. Des supporters sans billet ont forcé l’entrée du stade, des bagarres d’une extrême violence ont même éclaté au sein de l’enceinte sportive. Des familles terrifiées ont été obligées de fuir.

Certaines familles de joueurs ont également été victimes de tentatives de vol de leurs billets aux points de retrait et dans les files d'attente de l'entrée G de Wembley, près de la statue de Bobby Moore, alors qu'elles tentaient d'entrer dans le stade, rapporte le Telegraph. Et la situation chaotique ne s’est pas limitée aux familles anglaises, puisque le fils de Roberto Mancini, Andrea, a lui aussi constaté que son siège était occupé. Il a fini par regarder la première mi-temps "assis sur les marches".

Des images diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des dizaines de supporters sans billet renverser des barrières face à des agents de sécurité submergés. Dans une vidéo, visiblement prise dans les couloirs du stade, on voit aussi un groupe d'hommes frapper d'autres à coups de pieds et de poings, dont des gens à terre, alors que des agents du stade tentent d'intervenir. Les familles des joueurs anglais ont été prises dans la cohue.

Wembley n'avait "jamais rien vu de tel"

"Les stewards n'ont pas pu faire face ou les arrêter. Je me sentais tellement désolé pour eux, ils recevaient des coups de pied et des coups de poing, a confié un membre de la famille d'un joueur. Des centaines de personnes sont entrées et les femmes et les hommes qui faisaient la queue ont été poussés et piétinés. Nous avons juste couru, en pensant que nous allions nous aussi être piétinés."

La situation ne s'est pas améliorée pour les familles une fois à l'intérieur du stade, car elles ont trouvé des personnes sans billets assises sur leurs sièges, se déplaçant de rangée en rangée après avoir été déplacées et s'attardant dans les allées. Selon le Telegraph, au moins un membre de l'entourage d'un joueur a été agressé verbalement après avoir demandé à quelqu'un de quitter son siège.

"J'ai trouvé une autre place en deuxième mi-temps. Peut-être que cela a porté chance", a déclaré Andrea Mancini, confirmant que son siège a bien été pris par un supporter anglais dépourvu de ticket d’entrée. La Fédération anglaise de football (FA) a "condamné vigoureusement" ces intrus et promis de "travailler avec les autorités compétentes" pour les sanctionner.

Le directeur général de la Fédération anglaise de football (FA), Mark Bullingham, s'est excusé. "Nous avons une équipe de sécurité fantastique au stade et ils n'ont jamais rien vu de tel", a-t-il expliqué sur la BBC. "Il y avait un grand nombre de voyous ivres essayant de forcer le passage, nous gérons un stade, pas une forteresse."

Euro 2021: des familles de joueurs anglais victimes des débordements à Wembley