Cameroun –Forêts et faune : le ministre Jules Doret Ndongo recadre les opérateurs de la filière bois

© Fournis par Journal du Cameroun
Le patron du département en charge des Forêts et de la faune s’insurge contre le désordre qui résiste dans les opérations d’ouverture et de fonctionnement ou de renouvellement des parcs à bois en milieu urbain et dans les périphéries,  malgré l’édiction des modalités en la matière.

Dans une lettre circulaire signée le 29 juin 2021, le ministre des Forets et de la faune (Minfof) monte au créneau contre les opérateurs économiques, mais aussi contre les Délégués départementaux de son département. Jules Doret Ndongo désapprouve le désordre a fait son lit dans les opérations d’ouverture et de fonctionnement ou de renouvellement des parcs à bois en milieu urbain et dans les périphéries,  malgré les décisions et circulaires commises pour encadrer ce secteur.

« Cette situation préjudiciable à l’environnement socio-économique, rend difficile le contrôle efficace du trafic de bois qui s'y déroule, mais aussi la coordination entre les servies de différentes administrations concédées reste dysfonctionnelle et tend à diluer les responsabilise des uns et des autres », regrette le membre du gouvernement.

Pour y remédier, il édicte de nouvelles mesures à observer dans les opérations d'empotage des produits forestiers.  Les opérateurs économiques doivent dorénavant obtenir trois catégories de documents : l'autorisation d'utilisation de Site pour les opérations d'empotage de Bois, délivrée par le ministère des Forêts et de la faune;  l'autorisation d'empotage, signée et délivrée par le Délègue départemental de la circonscription du site à renseigner sur le terrain, et le Rapport d'empotage cosigné par l’agent du Minfof ayant supervisé l’opération sur le terrain, le requérant et le Délègue Départemental de céans ;  le Bordereau de Spécification, signé et délivré par le Délégué départemental des Forets et de la Faune de la circonscription du site, après élaboration par l’opérateur économique.

Le Minfof pense que l’observation de cette démarche va remettre de l’ordre dans la gestion des parcs urbain et ruraux.

Cet article Cameroun –Forêts et faune : le ministre Jules Doret Ndongo recadre les opérateurs de la filière bois est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Cameroun –Forêts et faune : le ministre Jules Doret Ndongo recadre les opérateurs de la filière bois