L’Aïd al-Fitr célébré jeudi en France, en Arabie saoudite et au Qatar

© Fournis par Yabiladi

Marquant la fin du mois de Ramadan, l’Aïd al-Fitr est d’ores et déjà annoncé dans certains pays du Golfe, qui le célèbrent jeudi. Au Maroc, l’observation du croissant qui annoncera le début du mois de Chawwal se fera mercredi.

Au cours de ces derniers jours du mois de Ramadan, plusieurs pays observent le croissant lunaire qui annoncera la fête de la rupture du jeûne, l’Aïd al-Fitr. En France, la Grande mosquée de Paris a annoncé, dans un communiqué, que jeudi 13 mai correspondra au premier jour de Chawwal dans le calendrier lunaire. Cette annonce a été faite à l’issue d’une réunion de la commission religieuse de l’établissement, «avec la coordination composée des Fédérations nationales FFAIACA, Musulmans de France et Rassemblement des musulmans de France».

La définition de cette date s’est faite sur la base de «calculs scientifiques et de données astronomiques», la commission ayant constaté «l’impossibilité d’observer la nouvelle lune au soir de ce 29e jour du mois de Ramadan». En raison des mesures contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, la Grande mosquée a par ailleurs annoncé qu’elle organisera exceptionnellement deux prières de l’Aïd, «la première à 9h et la deuxième à 9h45».

Pour sa part, l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) a confirmé, dans un communiqué, que le premier jour du mois de Chawwal 1442 est fixé jeudi 13 mai 2021, après une réunion du Conseil des théologiens de ce mardi par visioconférence. «Comme en 2020, l’Aïd sera fêté différemment et ne permettra pas les grands rassemblements familiaux», a souligné l’institution, qui a reppelé certaines mesure préventives : «Deux contacts rapprochés en plus des membres du foyer sont autorisés en intérieur. Dix contacts à l’extérieur sont autorisés sauf entre minuit et 5h, où il s’agira d’une bulle de 3 personnes».

Par ailleurs, l’EMB a rappelé l’importance de «prêter une attention toute particulière aux personnes âgées, malades ou fragiles» et de montrer solidaire «de toutes les personnes qui fêteront l’Aïd sans pouvoir être entourées de celles et ceux qui leur sont chers».

De son côté, la Commission islamique d’Espagne (CIE) a indiqué en fin de journée que jeudi 13 mai correspondait au premier jour du mois de Chaoual.

Des annonces dans les pays du Golfe et en Asie

En Arabie saoudite, l’annonce s’est faite ce mardi par le biais de l’Agence de presse saoudienne, qui a relayé l’avis de la Cour suprême indiquant que demain mercredi clôturera le mois sacré. C’est le cas également au Qatar, où le ministère du Waqf a indiqué sur ses réseaux sociaux que «le mercredi sera le dernier jour du mois de Ramadan 1442» de l’Hégire.

Aux Emirats arabes unis, l’Aïd al-Fitr sera aussi célébré jeudi 13 mai, selon l’Agence de presse émiratie. L’observation du croissant lunaire au Koweït a confirmé la fin du mois sacré à la même date, le 12 mai marquant le dernier jour du Ramadan. Au Japon, le Comité de l’observation lunaire a également annoncé la fête de la rupture du jeûne à la même date.

L’Indonésie a également déclaré le 13 mai comme premier jour du mois de Chaoual, à l’issue d’une observation lunaire, mardi, n’ayant pas permis de constater le croissant marquant la fin du mois de Ramadan. En Malaisie, la même date a été retenue pour l’Aïd al-Fitr, de même qu’en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Turquie.

Au Maroc, le ministère des Habous et des affaires islamiques a annoncé que l’observation du croissant du mois de Chawwal aura lieu demain, mercredi 12 mai 2021, qui correspond au 29 Ramadan 1442 AH.

L’Aïd al-Fitr célébré jeudi en France, en Arabie saoudite et au Qatar