Des opposants libérés en Guinée après le coup d'Etat

Cellou Dalein Diallo, principal opposant guinéen © John Wessels/AFP Cellou Dalein Diallo, principal opposant guinéen

Ces détenus politiques ont été libérés par le Comité national pour le rassemblement et le développement, l’instance mise en place par les militaires après leur coup de force qui a renversé Alpha Condé.

Devant la maison d’arrêt de Conakry, de nombreux militants de l’opposition étaient mobilisés pour accueillir leurs camarades de lutte.

L’ancien président de la délégation spéciale de Kindia, membre du bureau politique de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo, fait partie des personnes qui ont recouvré la liberté.

Lire aussi →Qui est Mamady Doumbouya ?

Abdoulaye Bah invite les Guinéens à la cohésion sociale. Il estime que, "c’est une épreuve dans ma vie qui a été préalablement établie par mon Dieu. Par conséquent, je n’ai aucune haine contre personne. Au contraire, nous demandons à l’ensemble du peuple de Guinée d’être uni, de s’accepter, de s’aimer et d’être des frères. C’est notre credo au sein de l’UFDG et de L’ANAD. D’ailleurs, le colonel Mamady Doumbouya l’a réitéré dans ses différentes déclarations. Nous sommes contents, il faut une nouvelle Guinée", estime Abdoulaye Bah.

Lire aussi →En Guinée, Cellou Dalein Diallo fait confiance aux putschistes

"La vérité a triomphé"

Le responsable de la mobilisation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), a aussi été libéré. Oumar Sylla alias Foniké Mangue n’a pas pu s’exprimer au micro de la Deutsche Welle à cause de son état de santé.

Ismaël Condé, l’un des transfuges du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) de l’ancien président, Alpha Condé, opposé lui aussi au troisième mandat, affirme que les militaires ont fait triomphé la vérité.

"Douze mois de prison ce n’est pas quelques chose d'aisée. Gloire à Dieu, on a cru que ce jour allait arriver. On ne peut pas continuer à priver les gens de leur liberté et voir le pays aller en avant. Aujourd’hui, les militaires sont venus libérés le pays. Nous ne pouvons que les remercier. Remercier le peuple pour son soutien pendant ces moments très difficiles pour nous, pour nos familles pour nos femmes et pour tout le peuple de Guinée qui s’est battu pour que ce moment puisse arriver", dit Ismaël Condé.

Lire aussi →Guinée : l'opposant Sidya Touré dit faire confiance aux putschistes

Après leur libération, ces détenus politiques ont été reçus par Cellou Dalein Diallo. Le président du principal parti de l’opposition promet une fête pour rendre hommage à toutes ces personnes qui viennent de recouvrer la liberté.

Les forces spéciales disent avoir agi ce dimanche (05.09.2021), pour mettre fin à la "gabegie financière" et au "piétinement" des droits des citoyens.

Elles ont dissous le gouvernement et les institutions et aboli la Constitution qu'avait fait adopter Alpha Condé en 2020, en invoquant ce changement de constitution pour se représenter après deux mandats et malgré des mois de contestation réprimée dans le sang.

Lire aussi →Les militaires africains et les coups d'Etat

Auteur: Bangaly Condé

Des opposants libérés en Guinée après le coup d'Etat