Un handicapé, sa femme enceinte et leur fille morts dans un raid à Gaza

Des proches inspectent les dégâts dans une maison à Gaza où un homme handicapé, sa femme enceinte et leur fille de 3 ans, ont péri selon le ministère de la Santé dans les frappes israéliennes, le 19 mai 2021 © SAID KHATIB Des proches inspectent les dégâts dans une maison à Gaza où un homme handicapé, sa femme enceinte et leur fille de 3 ans, ont péri selon le ministère de la Santé dans les frappes israéliennes, le 19 mai 2021

Eyad Saleha, un Palestinien en fauteuil roulant, Amani, sa femme enceinte, et Nagham, leur fille de trois ans, ont péri dans un raid israélien mercredi dans la bande de Gaza, selon les autorité locales, devenant les dernières victimes de l'escalade entre le Hamas et Israël.

Un Palestinien pleure à la morgue dans la bande de Gaza la mort de son frère handicapé tué avec sa femme enceinte et leur fille de 3 ans dans une frappe israélienne selon le ministère de la Santé local, le 19 mai 2021 © SAID KHATIB Un Palestinien pleure à la morgue dans la bande de Gaza la mort de son frère handicapé tué avec sa femme enceinte et leur fille de 3 ans dans une frappe israélienne selon le ministère de la Santé local, le 19 mai 2021

Agé de 33 ans, Eyad Saleha attendait de casser la croûte en fin de journée lorsqu'un missile a frappé la maison familiale de Deir al-Balah, dans le centre du territoire palestinien, réduisant en morceaux l'arche du salon où les pièces déchiquetées d'un vélo rouge gisent au milieu des décombres.

Des proches inspectent les dégâts dans une maison à Gaza où un homme handicapé, sa femme enceinte et leur fille de 3 ans, ont péri selon le ministère de la Santé dans les frappes israéliennes, le 19 mai 2021 © SAID KHATIB Des proches inspectent les dégâts dans une maison à Gaza où un homme handicapé, sa femme enceinte et leur fille de 3 ans, ont péri selon le ministère de la Santé dans les frappes israéliennes, le 19 mai 2021

Dans le réfrigérateur, une fine couche de poussière grise recouvre un bol de tomates fraîches après la frappe.

L'armée israélienne pilonne la bande de Gaza depuis que le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir à Gaza, a lancé le 10 mai des salves de roquettes en soutien aux centaines de Palestiniens blessés dans des heurts avec la police israélienne à Jérusalem-Est.

Selon un bilan du ministère de la Santé à Gaza, au moins 227 Palestiniens ont été tués dans les frappes israéliennes, incluant 64 enfants, depuis le 10 mai.


Vidéo: Gaza: 10 membres d'une famille tués dans une frappe israélienne (AFP)

Un handicapé, sa femme enceinte et leur fille morts dans un raid à Gaza