Où louer une voiture au meilleur prix cet été en France ?

Porto-Vecchio en Corse. L'île de Beauté sera à nouveau un épicentre touristique cet été. Y louer une voiture se révélera compliqué et cher. © fxserafino - stock.adobe.com Porto-Vecchio en Corse. L'île de Beauté sera à nouveau un épicentre touristique cet été. Y louer une voiture se révélera compliqué et cher.

L'été dernier, la pénurie de voitures de location en Corse avait défrayé la chronique. À en croire le classement établi le 25 mai par le comparateur Carigami, sur la base de 4980 réservations pour une semaine de location entre le 1er juin et le 31 août 2021, la voiture de location risque de nouveau d'être une denrée rare, et donc chère, sur l'île de Beauté notamment.

Dans le top dix des villes où le prix moyen est le plus élevé, quatre sont corses. Si le coût moyen d'une voiture de location, tous modèles confondus, s'élève actuellement à 352 euros en France, soit une hausse de 35 % par rapport à la même période en 2019, la dernière année comparable, le coût a bondi de 87% à Figari, qui signe la plus forte hausse du classement.

La situation de la Corse est certes particulière : avec ses routes sinueuses et son offre de transports en commun peu développé, c'est « le royaume de la location de voiture en France. L'île est, avec Paris, le pôle le plus important, décode Pierre Feisthauer, chargé du développement chez Carigami. Cette année, nous observons comme l'an dernier une forte demande de la part de touristes qui souhaitent rester en France. Mais la hausse des prix s'explique avant tout par l'offre beaucoup plus faible ». Si le nombre exact de voitures de location en circulation en France n'est pas connu, il est certain qu'il a fondu depuis le début de la crise : tous les loueurs ont réduit leurs flottes en raison de la forte baisse des réservations l'an dernier, mais aussi l'incertitude sur l'évolution du tourisme.

» LIRE AUSSI - Vacances d'été : ruée en vue sur les tests PCR ?

«40% de voitures en moins cette année en France»

De plus, alors que le marché commence à repartir, aux États-Unis, et désormais en Europe, de nombreux loueurs n'ont pas pu commander de voitures supplémentaires, car les fabricants manquent de pièces essentielles, les semi-conducteurs. « Nous estimons qu'il y aura 40% de voitures en moins cette année en France. Il y a certaines destinations, où cela ne pose aucun problème, comme Toulon et Marseille qui sont dans le classement des villes les moins chères. Mais en Corse, mais aussi dans d'autres destinations proches de la mer prisées cet été, comme Biarritz (premier du top 10 des villes plus chères) et Nantes (2e), les prix augmentent, décrypte Pierre Feisthauer. Et le pire serait encore à venir : Carigami anticipe des annulations de la part des loueurs dans les prochaines semaines, car des voitures attendues risquent de ne pas être livrées.

La règle d'or reste de réserver au plus vite. « Beaucoup de personnes l'ont déjà fait, car le pic des réservations estival est normalement plutôt vers fin juin », observe Pierre Feisthauer.

Alors que le désir de partir en vacances est fort et que de nombreuses personnes ne souhaitent pas encore prendre le train ou l'avion cet été, la tension sur le marché de la location de courte durée n'est pas près de diminuer. « Le rallongement des durées de location, de 6,9 jours à 7,6 jours pour inclure les jours de trajet, explique aussi la hausse des prix moyens observés », ajoute le responsable de Carigami. Autre élément en faveur d'une poursuite de la hausse des prix, la tentation, à laquelle les loueurs comme d'autres professionnels du tourisme semblent déjà succomber, d'augmenter les tarifs afin de compenser une année 2020 très difficile.

Où louer une voiture au meilleur prix cet été en France ?