Tchad: le CCMSR annonce leur retrait du pré-dialogue de Doha

Une vue de Doha, la capitale du Qatar (image d'illustration). © AP - Saurabh Das Une vue de Doha, la capitale du Qatar (image d'illustration).

Après avoir annoncé il y a quelques jours la suspension du CCMSR, l’un des plus importants groupes politico-militaires, au pré-dialogue de Doha, son président a décidé cette fois son retrait pur et simple de ces négociations. Une décision contestée là aussi par plusieurs hauts responsables du mouvement, qui parlent d'un profond désaccord en interne à ce sujet. Malgré des discussions en interne qui ont duré toute la nuit, rien à faire, le président de ce mouvement n'en démord pas selon nos sources.

Le torchon brûle au sein du CCMSR depuis que son président Rachid Mahamat Tahir Saleh a annoncé, vendredi dernier, qu'il suspendait sa participation au pré-dialogue, en invoquant la mauvaise foi du pouvoir de transition et en l'accusant d'avoir entamé des manœuvres militaires en direction de ses positions dans le Sud libyen. Le porte-parole et chef de la délégation du CCMSR à Doha avait tout de suite contesté cette décision, bientôt suivi par d'autres hauts responsables de ce mouvement, tels que son vice-président, Franck Banadji.

Cette fois, le président du CCMSR est allé encore plus loin en annonçant qu'il retirait son groupe de ces négociations. Une décision contestée là aussi au sein de la direction du mouvement rebelle. Ils ont donc passé la nuit à discuter en interne pour tenter d'arriver à un compromis, mais rien à faire, Rachid Mahamat Tahir Saleh a campé sur sa position.

La crise au sein du mouvement armé n’est donc pas terminée. Le porte-parole du CCMSR, Gassim Cherif, qui a été entretemps limogé de ses fonctions « pour insubordination », parle d'une décision nulle et non avenue, mais pas sûr qu'il soit suivi par les autres ténors du parti. Le vice-président, qui était également pour le maintien dans le pré-dialogue, reconnaît aujourd'hui qu'il n'a pas pu faire changer d'avis son chef. « Le CCMSR est d'abord un mouvement à caractère militaire, les ordres priment », selon le vice-président qui fait part de sa volonté de rendre le tablier.

« Notre délégation n'a rien à voir avec ces problèmes internes au CCMSR », a réagi un membre de la délégation gouvernementale, en évoquant ces dissensions internes qui sortent au grand jour.

Tchad: le CCMSR annonce leur retrait du pré-dialogue de Doha