Basket – Jeep Elite (J10 et J29) : Monaco tombe à Dijon, l’ASVEL déroule au Mans

rob gray monaco © Panoramic rob gray monaco

Une grande partie des matchs de la 10eme journée de Jeep Elite se déroulait ce mercredi, et le choc entre les deux premiers du classement a vu la victoire de Dijon contre le leader Monaco. De son côté, l'ASVEL a enchaîné un cinquième succès, contre Le Mans.

Fin de série pour Monaco ! Victorieuse de ses onze derniers matchs, toutes compétitions confondues, la Roca Team s'est inclinée sur le parquet de son dauphin, Dijon, lors de la 10eme journée de Jeep Elite, qui se déroulait en grande partie ce mercredi. Les Dijonnais se sont imposés 86-83 au terme d'une rencontre qu'ils ont globalement maîtrisée, et se reprennent ainsi après leur lourde défaite de la semaine passée à Pau. Les Dijonnais menaient de trois points à la fin du premier quart et de dix à la mi-temps (48-38), puis ont vu revenir les Monégasques à -6 à dix minutes de la fin. La Roca Team a réussi à passer devant (69-70) à 5'12 du buzzer, puis les deux équipes sont passées devant tour à tour, jusqu'à ce que la JDA inflige un 5-0 rédhibitoire dans les deux dernières minutes. Auteur de 27 points (4/7 à 3pts), Chase Simon a grandement contribué à ce succès dijonnais. En face, Rob Gray finit avec 26 points mais cela n’a pas empêché la défaite de Monaco, qui reste toutefois leader au pourcentage de victoires (85% contre 79% pour Dijon). Le troisième, Strasbourg, étant toujours en quarantaine après son Final Eight de Ligue des Champions en Russie, l'ASVEL en profite pour revenir à égalité avec la SIG grâce à sa cinquième victoire d'affilée, contre Le Mans (7eme). Les hommes de TJ Parker n'ont pas vraiment été inquiétés. Ils menaient 45-35 à la mi-temps et 66-51 à la demi-heure de jeu, et les Manceaux n'ont jamais eu l'espoir de revenir, malgré un Vitto Brown à 22 points et un Valentin Bigotte à 20 points. Côté ASVEL, c’est Guerschon Yabusele qui termine meilleur marqueur, avec 21 points, à 4 sur 5 à 3 points.

Les changements de coach inefficaces pour le moment

A la huitième et dernière place qualificative pour le Final Eight, on retrouve Orléans, qui est allé s'imposer 82-74 à Limoges (9eme). Le CSP menait pourtant de onze points à la mi-temps et de cinq à la 30eme, mais Orléans a terminé le dernier quart par un 8-0, ce qui lui a permis d'égaliser à 70-70 à 43 secondes du buzzer grâce à Paris Lee (23pts, 10pds, 5rbds lors de ce match !). Philip Scrubb a manqué le tir à 3 points de la victoire, et dans la prolongation, OLB a fini sur un 6-0 pour l'emporter. Les 16 points de Nicolas Lang n'ont pas suffi au CSP. De son côté, Nanterre occupe la 10eme place, après sa troisième victoire consécutive, sur le parquet de Chalon-sur-Sâone, avant-dernier, qui a donc perdu ses deux matchs depuis le changement d'entraînement. Les Nanterriens l'ont emporté 97-87, grâce à un grand dernier quart-temps, remporté 31-20. La recrue Brock Motum s'est mise en évidence, avec 18 points à 7 sur 8 aux tirs (19pts et 7pds pour Sean Armand côté chalonnais). Si le changement de coach n'a (pour le moment ?) pas eu d'effet à Chalon, ce s'est pas le cas non plus à Gravelines-Dunkerque. Le BCM, 16eme, a subi sa neuvième défaite de suite, qui plus est dans le derby à domicile contre Le Portel, 11eme : 63-73. Les joueurs du Portel, conduits par Benoit Mangin (17pts, 4rbds), ont mené tout au long de la rencontre et n'ont jamais tremblé dans le money-time. Malgré les 15 points de Khalid Boukichou, Gravelines-Dunkerque est au plus mal, avant d'aller à Nanterre samedi.

Boulazac toujours vivant

D'autant que Boulazac, la lanterne rouge, qui semblait condamné à la Pro B, s'est réveillé en signant sa quatrième victoire de la saison, à Roanne (12eme) sur le score de 91-94, et compte désormais quatre succès de retard sur le premier non-relégable à dix matchs de la fin. Les joueurs du Périgord ont mené pendant la majorité du match (35-45, mt) mais ont vu les Roannais passer devant (80-79) à 4'32 de la fin. Cependant, Boulazac a très bien géré le money-time pour décrocher cette précieuse victoire (21pts pour Aaron Best, 24pts pour Justin Wright-Foreman). Enfin, dans un match de la 29eme journée, Châlons-Reims (15eme) a signé un succès capital contre Cholet (13eme) : 94-89, après avoir été mené 42-54 à la mi-temps, mais avoir réussi un grand troisième quart-temps (27-16) puis avoir creusé l'écart dans les trois dernières minutes. Travis Leslie, auteur de 31 points, a été le grand artisan de cette victoire, alors que le duo Michael Stockton (23pts, 6pds) - Ian Miller (24pts, 4pds) n'a pas pu éviter la défaite choletaise. Jeep Elite © Fournis par Sport 365 Jeep Elite BASKET - JEEP ELITE / 10EME JOURNEE Samedi 14 novembre 2020 Boulogne-Levallois - Bourg-en-Bresse : 76-79 Samedi 30 janvier 2021 Pau-Lacq-Orthez - Châlons-Reims : 86-97 Lundi 1er février 2021 Strasbourg - Cholet : 75-72 Mercredi 12 mai 2021 Chalon-sur-Saône - Nanterre : 87-97 Gravelines-Dunkerque - Le Portel : 63-73 Limoges - Orléans : 74-82 ap ASVEL - Le Mans : 89-75 Roanne - Boulazac : 91-94 Dijon - Monaco : 86-83 Jeep Elite © Fournis par Sport 365 Jeep Elite BASKET - JEEP ELITE / 29EME JOURNEE Dimanche 11 avril 2021 Boulogne-Levallois - Orléans : 87-65 Mardi 13 avril 2021 Limoges - Dijon : 69-103 Roanne - Pau-Orthez : 72-80 Boulazac - Bourg-en-Bresse : 68-81 Le Mans - Le Portel : 90-61 Strasbourg - Nanterre : 86-81 Jeudi 15 avril 2021 Chalon-sur-Saône - Monaco : 78-86 Mercredi 12 mai 2021 Chalons-Reims - Cholet : 94-89 Vendredi 11 juin 2021 19h00 : Gravelines-Dunkerque - ASVEL

Basket – Jeep Elite (J10 et J29) : Monaco tombe à Dijon, l’ASVEL déroule au Mans