Nigeria : les partisans de Nnamdi Kanu se mobilisent après son arrestation

Un portrait du leader indépendantiste Nnamdi Kanu au mur d'une maison d'Umuahia, l'une des régions séparatiste pro-Biafra, en 2019 (image d'illustration) © AFP - CRISTINA ALDEHUELA Un portrait du leader indépendantiste Nnamdi Kanu au mur d'une maison d'Umuahia, l'une des régions séparatiste pro-Biafra, en 2019 (image d'illustration)

Une semaine après son arrestation, les partisans de Nnamdi Kanu, leader indépendantiste biafrais, réclament justice. Kanu a été arrêté dimanche après quatre ans de cavale et ramené au Nigeria, dans des circonstances encore floues. Alors qu'il doit comparaître le mois prochain dans un procès pour terrorisme, en coulisses, les partisans de Nnamdi Kanu se mobilisent.

Sur les réseaux sociaux, ses partisans multiplient les appels pour un procès équitable, tandis que d'autres réclament la libération pure et simple de leur chef incarcéré. Une incarcération qui pour Solomon Egbo, militant à Londres, n'aurait jamais dû avoir lieu.

« Notre leader Nnamdi Kanu n'a pas commis de crime, pourquoi l'ont-ils arrêté ? Il n'a même pas été arrêté, il a été kidnappé par le gouvernement nigérian. Le gouvernement britannique doit donc faire quelque chose car Nnamdi Kanu, notre leader, est citoyen britannique. Nous, Biafrais, avons besoin d'aide. Non seulement du gouvernement britannique, mais également des Européens, nous avons besoin de l'aide de l'Union européenne. Le Conseil européen doit faire quelque chose, car Nnamdi Kanu est un Européen, pas qu'un citoyen britannique, et nous avons besoin d'aide ! »

Les autorités britanniques n'ont pas réagi à cette affaire, sauf pour démentir toute arrestation en Grande Bretagne. Nnamd Kanu semble avoir été arrêté au Kenya, mais un haut fonctionnaire kényan a repoussé cette affirmation vendredi.

A lire aussi : Nigeria: la piste kényane se confirme dans l’arrestation de Nnamdi Kanu

Le chef de l'IPOB, Mouvement indépendantiste pour les peuples indigènes du Biafra, est accusé par les autorités du Nigeria d'activités subversives, notamment d'incitation à la violence. Ses militants craignent que ses jours soient en danger.

Nigeria : les partisans de Nnamdi Kanu se mobilisent après son arrestation