Le PSG couche Montpellier

© Fournis par Sofoot

Face au vaillant MHSC, un screamer d'Idrissa Gueye a rapidement mis Paris sur les rails, avant que Julian Draxler, dès son entrée, ne valide le succès en fin de partie (2-0). De bon augure avant la réception de City dans trois jours.

PSG 2-0 Montpellier

Buts : Gueye (14e) & Draxler (88e) pour Paris

Avant d'entamer une semaine de Ligue des champions, ils avaient envie de passer un message, comme si leur début de saison n'avait pas déjà mis tout le monde d'accord : au milieu du PSG des Galactiques, Idrissa Gueye et Ander Herrera ont encore une fois rappelé, contre Montpellier, pourquoi ils avaient leur place dans cet effectif. Il y a dix jours à Bruges, c'était l'Espagnol qui avait évité l'humiliation à Paname ; ce samedi soir, c'est le Sénégalais qui a montré la voie au club de la capitale. Avec son bijou dans le premier quart d'heure, il a ainsi permis au leader du championnat de gérer sereinement la formation d'Olivier Dall'Oglio (2-0) et de faire le travail (ça fait huit sur huit en Ligue 1) avant de se coltiner Manchester City.

L'effet Drax

Achraf Hakimi a donné le ton dès les dix premières secondes avec un rush dont il a le secret (1re), et ce n'était pas un coup d'épée dans l'eau : les premières minutes ont été folles - notamment parce que Montpellier a joué le jeu - et Neymar, un poil gourmand, a piqué juste au-dessus (4e) juste avant que Kylian Mbappé ne bute sur Jonas Omlin de près (5e). Après treize minutes de hourra football, Gueye s'est armé de tout son sang-froid pour feinter Florent Mollet et lâcher tout ce qu'il avait dans une splendide sacoche du gauche, sonnant la fin de la récré (1-0, 14e). Auteur d'une entame osée et courageuse, le MHSC a répondu avec un coup franc du maître Téji Savanier renvoyé par Keylor Navas (17e). Le rythme a ensuite baissé sous la domination parisienne, avant un nouveau coup de rein d'Hakimi débouchant sur une équerre trouvée par Ander Herrera (42e), puis une tentative lointaine de Neymar (45e+1).

En deuxième, Gueye a rallumé la mèche pour trouver les gants d'Omlin (58e), et Nicolas Cozza a bien failli faire le break malgré lui (59e). À force d'abnégation, la Paillade a réussi à inquiéter Navas par Stephy Mavididi (61e). Côté locaux, Neymar et Mbappé ont passé le match à ne pas se comprendre ou ne penser qu'à leur pomme, se marchant plusieurs fois sur les pieds. Et en entrant dans les vingt dernières minutes sur une inspiration d'Herrera, le Brésilien a continué de vendanger (72e). Valère Germain, lui, a été trouvé une fois - par Florent Mollet -, mais sa déviation de la tête n'a pas fait mouche (74e). Et puis finalement, vingt secondes après avoir tapé dans la main d'Ángel Di María, Julian Draxler a profité de son premier ballon pour mettre Omlin au tapis (2-0, 88e). Comme quoi il y a vraiment de la place pour tout le monde, dans ce Paris Saint-Germain.

PSG (4-3-3) : Navas - Hakimi, Marquinhos, Kimpembe, Diallo - Herrera (Rafinha, 90e+1), Paredes, Gueye (Wijnaldum, 81e) - Di María (Draxler, 88e), Mbappé (Icardi, 88e), Neymar. Entraîneur : Mauricio Pochettino.

MHSC (4-2-3-1) : Omlin - Sambia, Thuler (Cozza, 26e), Estève, Ristić - Ferri (L. Leroy, 78e), Chotard (Gioacchini, 88e) - Mollet (Makouana, 79e), Savanier, Mavididi (Wahi, 79e) - Germain. Entraîneur : Olivier Dall'Oglio.

Résultats et classements de Ligue 1

Le PSG couche Montpellier