VIDÉO - Emmanuel Macron réélu : l’hilarante parodie de Bertrand Chameroy dans C à vous

VIDÉO - Emmanuel Macron réélu : l’hilarante parodie de Bertrand Chameroy dans C à vous © Capture d'écran France 5 / C à vous VIDÉO - Emmanuel Macron réélu : l’hilarante parodie de Bertrand Chameroy dans C à vous

Si certains s'agacent de l'élection d'Emmanuel Macron, Bertrand Chameroy s'en amuse. Ce lundi 25 avril, le journaliste a parodié l'actualité politique sur le plateau de C à vous, sur France 5. Une séquence qui a laissé Anne-Elisabeth Lemoine et ses chroniqueurs hilares.

L'élection d'Emmanuel Macron a laissé un goût amer à Jean-Luc Mélenchon, agacé Raquel Garrido et fait rire le plateau de C à vous. Ce lundi 25 avril, Bertrand Chameroy a parodié la victoire du candidat à sa réélection. Une séquence hilarante qui a débuté avec le journaliste arrivant dans les studios de télé entouré de l'équipe de l'émission sur L'ode à la joie, tel le président et la vingtaine d'enfants sur le Champ de Mars. À ses côtés, Pierre Lescure dans la peau de Brigitte Macron. Un moment presque solennel interrompu par un : "À poil pauvre c***", lancé par un passant. Pas de quoi déstabiliser le faux président, qui a assené à sa prétendue compagne : "Ferme-la et souris, c'est bon pour mon image".

Une fois attablé, il s'est excusé pour son retard : "Je passais mon BAFA, comme le président". Il a poursuivi avec quelques images de l'élection d'Emmanuel Macron et le "Pète-moi le c***, Manu !" lancé par un homme dans l'assemblée. "Élégance à la française, Baudelaire", a ironisé Bertrand Chameroy face à une Anne-Elisabeth Lemoine hilare. Mais avant la victoire du candidat à sa réélection, place aux commentaires entendus à la télévision tout au long de la journée du 24 avril. Parmi eux, le déjeuner uniquement "à base de fromage" demandé par Marine Le Pen qui "aime beaucoup le fromage". Une information qui n'a franchement pas intéressé le chroniqueur, "mais si cela vous fait plaisir", a-t-il complété.

>> PHOTOS - Emmanuel Macron réélu : son accolade remarquée avec son frère Laurent

Manuel Valls "encore plus insistant que le compte CPF"

Des journalistes en taxi, sur une barque ou depuis un terrain de foot. "Bah ouais, ça rend fou les soirées électorales. Nous aussi on veut notre dispositif qui n'a aucun sens", lance-t-il pour laisser l'antenne à l'une des journalistes du programme qui appairait face caméra sur une gyroroue... avant de s'écrouler. "Et sur France 2", c'est "Clark Kent", alias superman ou plutôt Manuel Valls que les téléspectateurs ont retrouvé pour commenter la soirée, a poursuivi Bertrand Chameroy. "26 minutes plus tard", l'ancien ministre de François Hollande était sur le Champ de Mars. "Encore plus insistant que le compte CPF Manuel Valls", a-t-il ajouté en référence aux nombreuses tentatives avortées du politicien de revenir sur le devant de la scène.

Dans la foulée, il s'est moqué des courses-poursuites à moto des journalistes derrière des cortèges sans savoir qui se trouvait dedans : Emmanuel Macron ? Jean Castex ? ou tout simplement un inconnu... Bon nombre de ses confrères se sont d'ailleurs trompés sur les supposées personnalités présentent dans les voitures traquées. Une "soirée spéciale" ponctuée par des prises de parole "très sérieuses" de ministres "sur fond de BO de boîte de nuit". Une page d'actualité qu'il a conclue avec Valérie Pécresse se dirigeant vers le bureau de vote... en ayant oublié sa carte électorale. "J'ai oublié mon sac hier, chez des amis à Paris", s'est-elle défendue en oubliant - également - de passer dans l'isoloir... mais aussi de glisser son bulletin de vote dans l'urne. Tout un programme !

VIDÉO - Emmanuel Macron réélu : l’hilarante parodie de Bertrand Chameroy dans C à vous