“J’en ai beaucoup souffert” : Marine Le Pen évoque les humiliations subies à cause de son nom

Ce dimanche 20 février, Marine Le Pen était l'invitée de Magali Berdah sur sa chaîne Youtube. L'occasion pour la candidate RN de se confier sur la discrimination dont elle a été victime dans sa jeunesse à cause de son nom de famille.

L'heure était aux confidences pour la présidente du Rassemblement national ce dimanche 20 février. Interrogée par Magali Berdah via sa chaîne Youtube, Marine Le Pen s'est notamment livrée au sujet de sa jeunesse qui n'a pas été des plus heureuses. Elle raconte au cours de l'interview avoir beaucoup "souffert de discrimination" à cause de son nom de famille. "On m'a fait payer le fait d'être la fille de Jean-Marie Le Pen. C'est pour ça qu'il a une chose que je ne pourrai jamais faire, c'est de la discrimination", confie la femme politique.

Pour Marine Le Pen, juger quelqu'un pour autre chose que ce qu'il fait, elle en est incapable car elle en a "trop souffert" et sait "la somme de souffrance et d'injustice que ça peut générer". Son nom de famille est donc plus un fardeau qu'un avantage ? À cette question, l'ancienne avocate répond sans détour qu'il y a un peu des deux. "Le nom Le Pen a été extrêmement diabolisé. Il en reste des traces, c'est une évidence", commence-t-elle par expliquer, "Mais c'est aussi un nom qui est synonyme de courage, de solidité". Malgré la souffrance que son nom lui a apportée, la tante de Marion Maréchal semble en avoir retiré du positif.

“J’en ai beaucoup souffert” : Marine Le Pen évoque les humiliations subies à cause de son nom