Economie, législatif et tourisme au menu des quotidiens marocains

© Fournis par Journal de Bangui L'évolution du secteur des télécommunications au Maroc, la dernière lecture du PLF 2022 prévue ce lundi à la chambre des représentants, la coalition gouvernementale et la décision de l'OMT d'installer le siège de son bureau régional pour l'Afrique à Marrakech, sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus lundi.+Aujourd'hui Le Maroc+, qui évoque l'évolution des télécommunications au Maroc, écrit que cette évolution constitue l'exemple type d'une démarche globalement réussie d'ouverture d'une activité historiquement monopolisée par l'État. "Même si elle n'est pas la seule expérience réussie initiée sur ces 20 dernières années", la saga des télécoms au Maroc reste la plus spectaculaire, souligne l'éditorialiste, tout en mettant en exergue l'explosion qu'ont connue le mobile et Internet en l'espace de 20 ans seulement, comme en témoigne les récents chiffres de l'Agence Nationale de la Réglementation des Télécmmunications (ANRT). Le quotidien précise que cette ouverture a entraîné dans son sillage la naissance de nouvelles filières et activités totalement inconnues au Maroc, a permis la modernisation de grands secteurs grâce aux nouvelles technologies, le tout en drainant évidemment des investissements et, in fine, la création de valeur ajoutée et d'emploi. +L'Economiste+, qui s'arrête sur la deuxième et dernière lecture du projet de loi de finances pour 2022, prévue ce lundi, à la Chambre des représentants, écrit que le ministère des Finances a réussi l'exploit de faire approuver son PLF avant les délais traditionnels, situés autour du 20 décembre. Ce gain de temps est dû à l'accélération du processus d'adoption enregistrée au niveau des deux Chambres du Parlement, note-t-il, ajoutant que cela a été obtenu au détriment d'un débat plus approfondi et plus dense. Cette performance s'explique par trois éléments. D'abord, la maîtrise des rouages par le ministère des Finances a imprimé un nouveau rythme. Ensuite, il s'agit de la première année de cette législature, avec des élections en septembre dernier et l'ouverture de la session d'automne en octobre, détaille-t-il. Cette succession d'événements n'a pas laissé suffisamment de temps aux parlementaires pour s'imprégner des exigences du travail législatif, estime l'auteur. +L'Opinion+ rapprte que les leaders de la coalition Aziz gouvernementale, Akhannouch, Nizar Baraka et Abdellatif Ouahbi, ont décidé de se réunir, ce lundi, pour conclure le pacte de la majorité un acte par lequel ils engagent. Communément les trois partis, RNI, Istiqlal et PAM, à consolider «une alliance gouvernementale de confiance, de respect mutuel et d'actions collectives harmonieuses». Cette cérémonie de signature tripartite était prévue depuis la formation du nouveau gouvernement né des élections législatives du 8 septembre 2021. +Libération+ fait savoir que la candidature du Maroc pour abriter le premier bureau régional pour l'Afrique de l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), le 2e dans le monde, a été ratifiée lors la 24e session de l'assemblée générale de l'Organisation. La candidature marocaine a été approuvée dans un contexte de rude concurrence de quatre autres pays africains. Le choix de la ville de Marrakech en tant que premier bureau régional pour l'Afrique vient consacrer le leadership continental du Royaume en matière de développement touristique.

The post Economie, législatif et tourisme au menu des quotidiens marocains appeared first on Journal de Bangui.

Economie, législatif et tourisme au menu des quotidiens marocains