VIDÉO - André Manoukian épingle ceux qui balancent « leurs ovaires et leurs testicules à la figure »

VIDÉO - André Manoukian épingle ceux qui balancent « leurs ovaires et leurs testicules à la figure » © Capture France 2 VIDÉO - André Manoukian épingle ceux qui balancent « leurs ovaires et leurs testicules à la figure »

André Manoukian, sur le plateau des « Enfants de la télé », dimanche 23 mars, a eu recours à une comparaison pour le moins tendancieuse pour justifier ses goûts musicaux allant davantage vers la tendresse que le rock déchaîné.

Il a le sens de la musicalité, mais aussi celui des mots. André Manoukian, à l’occasion de la sortie de son dernier disque, « Les pianos de Gainsbourg », était sur le plateau, dimanche 23 mai, des « Enfants de la télé », sur France 2. Alors qu’il racontait sa joie d’avoir été accompagné de « six envoûteuses » pour enregistrer cet opus, il s’est également ouvert, avec sa façon toute personnelle de s’exprimer, sur ses goûts musicaux bien tranchés.

Depuis le début de sa carrière de compositeur mais aussi de pianiste, André Manoukian a toujours flirté avec les airs de jazz et de soul. Jamais on n'a entendu l'ancien juré de la Nouvelle star poser son nom sur un titre de pop, de techno ou de rock un peu déchaîné. Et André Manoukian, qui ne manque jamais une occasion d’amuser la galerie – « parfois sans faire exprès », précise, taquin, Laurent Ruquier – s’explique : « To croone, en anglais, ça veut dire murmurer, et crooner, ça vient de là », explique André Manoukian, avant de préciser que sa tasse de thé à lui, c’est davantage les chanteurs « qui murmurent que ceux qui vous balancent leurs ovaires et leurs testicules à la figure ».

VIDÉO - André Manoukian épingle ceux qui balancent « leurs ovaires et leurs testicules à la figure »