RDC : dans les préparatifs du retour des reliques de Lumumba

© Giscard Kusema/ Press Office President of DRC

Au mois de décembre dernier, le président Félix Tshisekedi avait annoncé son intention d'organiser un hommage national le 30 juin 2021, date du 61e anniversaire de l'indépendance de la RDC, en l’honneur de Patrice Lumumba. Événement précédé du rapatriement des reliques de l’ancien Premier ministre. L'idée est d'offrir enfin une sépulture à celui qui fut le premier Premier ministre de la RDC dans les années 1960. Son fils, Roland Lumumba, rappelle que son père est le premier à avoir été déclaré héros national à trois reprises.

"Il est le seul qui a été déclaré héros national à trois reprises, en 1966 par Mobutu, l’un de ses assassins, en 1992 par la Conférence nationale et en 2001 par le Parlement à Lubumbashi", insiste le fils de Patrice Lumumba.

Des préparatifs en cours

Pour sa part, Balufu Bakupa-Kanyinda, le responsable de la commission mise en place par le chef de l’Etat se veut rassurant au sujet du bon déroulement des préparatifs pour le retour des restes de Patrice Lumumba.

"Le but de notre mission est de répondre aux préalables et à tout ce qui précède un si grand événement et cet évènement va commencer le 21 juin à Bruxelles. Puis le 22 juin, Patrice Lumumba va quitter la Belgique pour retourner au Congo", précise Mr Bakupa-Kanyinda.

RDC: le fils cadet de Patrice Lumumba s'oppose au retour des reliques de son père

Retourner au Congo certes, mais à quel prix et dans quelles conditions ? D’autant plus qu’au mois d’avril dernier, Guy Patrice Lumumba, le fils cadet du héros national, s’opposait fermement à cette entreprise. Une opposition qui ne semble cependant pas ralentir le processus. Pour Roland Lumumba, l’opposition de son frère cadet ne risque pas de compromettre le rapatriement des reliques.

La RDC attend de faire le deuil de Lumumba

"Ceux qui représentent la famille Lumumba, ce sont François Lumumba, Juliana Lumumba et moi même. Pendant plus de dix ans on a fait tout le nécessaire pour arriver à ce résultat, celui de la restitution par le gouvernement belge à la famille des restes de la dépouille de notre père. Si les gens ont la volonté de se positionner et de se faire connaître, c’est un autre débat", martèle Roland Lumumba.

Pour rappel, en septembre 2020, la justice belge a répondu favorablement à une demande de la famille de Patrice Lumumba de lui restituer une dent attribuée au leader congolais assassiné. Cette dent avait été saisie chez un policier belge ayant contribué à faire disparaître le corps de Patrice Lumumba.

Auteur: Wendy Bashi

RDC : dans les préparatifs du retour des reliques de Lumumba