Italie : Mancini refuse de démissionner

Malgré l’énorme fiasco vécu avec la Squadra, Roberto Mancini n’envisage pour l’instant pas d’abandonner son poste de sélectionneur.

Roberto Mancini Italie © Panoramic Roberto Mancini Italie

L’Italie a vécu jeudi soir un véritable naufrage, son deuxième en l’espace de quatre ans. En éliminatoires du Mondial, elle a chuté contre la Macédoine du Nord (0-1). Un accroc que personne n’a vu venir. En tant que sélectionneur, Roberto Mancini est responsable de cette déconvenue. De l’autre côté des Alpes, beaucoup appellent à sa démission. Mais lui ne veut pas prendre de décision à chaud. "La déception est trop grande maintenant pour parler de l'avenir. Nous devons laisser passer du temps, en même temps je pense que l'équipe est composée de bons joueurs et peut avoir un grand avenir", a-t-il déclaré juste après la rencontre.

Mancini n’accable pas ses joueurs

Le technicien transalpin a poursuivi en indiquant qu’il vivait le moment le plus dur de sa carrière d’entraineur. « Je pense que si celui de juillet dernier a été la meilleure chose que j'ai vécue au niveau professionnel, celui-ci est, je pense, la plus grande déception, a-t-il avoué. Il n’y a rien à dire. C'est le football. Parfois des choses incroyables arrivent et ce soir c'est arrivé. Peut-être qu’on ne doit pas se retrouver là, mais nous avons tout fait pour essayer de gagner. C'est difficile de parler du jeu... Certains matches sont comme ça ».

?ref_src=twsrc%5Etfw">March 24, 2022

Appelé ensuite à expliquer le faux-pas du jour, l’ancien manager de Manchester City a mis en avant le facteur de la chance. Pour lui, il n’y a pas à chercher plus loin les raisons de cette sortie de route et il en veut pour preuve la feuille des statistiques. "Je pense que nous méritions de gagner le championnat d'Europe, mais notre chance a tourné à la malchance. Des choses impossibles nous sont arrivées parfois. Quand on perd, il faut savoir souffrir, a-t-il relevé. Nous avons réussi à former le groupe. Il y a eu deux situations qui ne se produisent pas normalement. Un seul but suffisait et nous aurions été à la Coupe du monde. J'ai de bons joueurs, je suis vraiment désolé pour eux ».

Italie : Mancini refuse de démissionner