Appui au développement – Le projet Fandroso satisfait les promoteurs

© Présenté par

Le projet Fandroso ou « Financement des Appuis Normalisés pour le Développement et le Renforcement des Organisations de producteurs afin de faciliter l’accès aux Services agricoles et d’œuvrer à la modernisation de l’Agriculture », est satisfait de son bilan.

Lancé en 2020 sur financement de l’Union européenne sous la composante 2 du Programme Rindra (Programme de Renforcement Institutionnel vers le Déve­loppement de la Résilience Agricole), le projet Fandroso s’étale sur une période de 36 mois et est mis en œuvre par le Fonds de Développement Agricole (FDA), sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et du ministère de la Pêche et de l’Économie bleue.

Depuis sa mise en orbite, Fandroso est parvenu à couvrir le territoire national. Sept nouvelles antennes régionales, à savoir Itasy, bongolava, betsiboka, boeny, Sofia, Sava et Diana, ont été ouvertes dernièrement. Selon les responsables, cette volonté actée de ratisser large est un grand pas vers l’atteinte des objectifs fixés notamment pour l’autosuffisance alimentaire, la gestion durable de nos ressources naturelles et l’industrialisation de Mada­gascar.

Le projet ambitionne en effet d’appuyer le secteur primaire malgache dans le but de booster la transformation agricole à travers des chaînes de valeurs animées par des acteurs formés et motivés. Ainsi, Fandroso va jouer un rôle de premier plan pour la matérialisation du programme d’implantation des pépinières industrielles d ans les régions e t les districts.

À mi-parcours, le FDA affirme pouvoir se vanter de résultats tangibles vu le nombre conséquent de projets portés par les producteurs qui ont déjà bénéficié de l’appui financier du Fonds dans ses zones d’intervention et ce, à travers le financement de Fandroso.

Remise de huit 4×4

Actuellement, 72 513 exploitants familiaux, dont 33 926 sont des femmes et 14 656 des jeunes, ont bénéficié du projet. On sait en outre que 2 202 projets ont été financés.

L’appui de l’Union européenne au projet Fandroso continue. Dans le cadre de la journée dédiée aux programmes financés par ce partenaire de Madagascar, le 5 mai 2022, le projet a octroyé 8 véhicules de terrain au ministère de l’Agriculture et de l’Élevage à travers le FDA, leur permettant d’avoir une présence effective dans les communes reculées et enclavées afin d’appuyer durablement les familles exploitants agricoles.

La cérémonie de remise officielle de ces équipements s’est tenue au Parvis Analakely en présence de Giovanni Di Girolamo, ambassadeur de l’Union européenne auprès de la République de Madagas­- car et de l’Union des Comores, Harifidy Ramilison, Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et Hery Mandimby Rajoelina, Directeur du bACE, représentant la ministre de l’Économie et des Finances – Ordonnateur National du Fonds Européen de Dévelop­pement à Madagascar (FED).

Rappel a été fait à cette occasion que l’objectif général du projet Fandroso est d’augmenter la productivité et les revenus des producteurs dans les secteurs agriculture, élevage et pêche sur tout le territoire national et ce de manière durable. Le Directeur Général de la FDA, Fanja Rahantamalala, a aussi saisi l’opportunité pour rassurer tous les partenaires sur la détermination du projet Fandroso à atteindre ses objectifs en rappelant le parcours accompli jusqu’ici.

À noter que le projet a pu voir le jour grâce au Programme RINDRA qui est financé par l’Union européenne à hauteur de 160 milliards d’ariary dans le cadre du Programme Indicatif National 11e FED. Cette initiative vise à améliorer la gouvernance des secteurs agriculture, élevage, pêche et environnement (AEPE) ainsi que la productivité et la rentabilité de diverses chaînes de valeur des filières concernées.

Quant au FDA, c’est un Etablissement Public à caractère Administratif, sous tutelle du ministère de l’Agriculture et de l’Élevage et du ministère de la Pêche et de l’Économie bleue. Étant un outil financier pérenne alimenté par plusieurs sources de financement (État et bailleurs), sa mission principale est de faciliter l’accès des producteurs et groupements de producteurs aux services agricoles, en vue de leur permettre d’accroître leur production, leur productivité et leurs revenus.

Appui au développement – Le projet Fandroso satisfait les promoteurs