Présidentielles 2022 : 85% des électeurs musulmans ont fait un vote barrage au RN

© Fournis par Yabiladi

Au second tour de l’élection présidentielle française, dimanche 24 avril, les musulmans ont été nombreux à faire barrage contre Marine Le Pen. 85% ont voté pour Emmanuel Macron, tandis que 15% ont choisi le RN.

Un sondage de l’Ifop réalisé pour La Croix et Le Pèlerin, s’intéressant au vote des électorats confessionnels au second tour de l’élection présidentielle de 2022 en France, a confirmé le vote homogène des électeurs se disant de confession musulmane contre Marine Le Pen. Avec 85% de votes pour Emmanuel Macron, ils ont réaffirmé leur refus de voir le Rassemblement national à L’Élysée.

En effet, ce chiffre déconstruit l’idée du vote communautaire et revêt un aspect de scrutin barrage contre le RN chez les musulmans, qui ont été 69% à avoir voté pour Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) au premier tour, 14% à avoir choisi le président sortant réélu et 7% à s’être exprimés pour la candidate du RN. Bien que La République en marche d’Emmanuel Macron semble avoir perdu de sa popularité auprès de l’électorat musulman, qui a été de 25% au premier tour en 2017, il continue d’être élu par la majorité de ces votants au second tour face à Marine Le Pen, qui a récolté cette fois-ci 15%.

Cependant, de nombreux musulmans ont choisi plutôt de s’abstenir. Les 85% favorables à Macron ne sont comptés que sur les 58% d’électeurs de confession musulmane à s’être déplacés aux urnes, dimanche dernier, comparé au pourcentage général de 71,8% chez l’ensemble des Français.

L’électorat se déclarant de confession musulmane et ayant voté pour Macron au second tour ne paraît donc pas avoir été convaincu en grand nombre par le programme du président sortant réélu, mais il s’accorde en majorité à empêcher une élection de Marine Le Pen et du Rassemblement national. Une semaine avant le second tour, la Grande mosquée de Paris et le Rassemblement des musulmans de France (RMF) ont justement appelé à voter Macron pour faire barrage à Le Pen.

Cette tendance confirme les éléments rapportés par une enquête interne du Collectif contre l’islamophobie en Europe (CCIE), réalisée une semaine avant le premier tour du scrutin.

Présidentielles 2022 : 85% des électeurs musulmans ont fait un vote barrage au RN