Tops/Flops Espanyol-Barça : Traoré remuant, Garcia a pris l'eau

Adama Traoré et Eric Garcia. © Panoramic Adama Traoré et Eric Garcia.

TOPS

Traoré le seul danger

Adama Traoré a fait taire pas mal de critiques. Pendant 96 minutes, il était l’un des rares à créer du danger sur le front de l’attaque. Sa vitesse lui permettait de déborder constamment Pedrosa et il s’autorisait même quelques gestes techniques avec des enchaînements poitrine-frappe et autres contrôles en portemanteau. Malheureusement pour lui, il manquait un face-à-face avec Lopez, en privilégiant la puissance plus que la précision. Plus discret en deuxième période, il se rattrapait au bout du temps additionnel. Avec un amour de centre, il déposait le ballon sur la tête de Luuk de Jong, qui catapultait le cuir dans les filets d’une tête puissante. Et le joueur acheté à Wolverhampton cet hiver délivrait sa deuxième passe décisive en deux rencontres. Soit deux de plus qu’en Angleterre, où il n’avait inscrit qu’un but depuis la saison.

De Jong, entrée décisive

Mené 2-1 à la 88e minute, malgré les entrées d'Aubameyang, Dembele entre autres, Xavi décidait de jouer son va-tout. Il faisait enter Luuk De Jong à la place de Pedri et cumulait trois attaquants sur le terrain. Bien lui en prit puisque le Néerlandais se procurait deux occasions en sept minutes. La première était manquée avec une tête légèrement au-dessus des cages de Lopez. Mais la seconde, au bout du temps additionnel était la bonne. D'une tête rageuse, le buteur libérait les siens et empêchait l'Espanyol de vaincre son voisin catalan en Liga pour la première fois depuis 13 ans. Un vrai but de renard des surfaces, avec un appel tranchant pour passer devant les défenseurs. Et en conclusion une tête qui paraissait pourtant plus difficile que la première. Personne ne lui en tenait rigueur, Luuk De Jong avait sauvé l'honneur du club dans le derby.

Darder - De Tomas, un duo qui marche


Galerie: Sénégal - Égypte : les tops et les flops de la finale ! (Onze Mondial)

Tops/Flops Espanyol-Barça : Traoré remuant, Garcia a pris l'eau