Basket – NBA : James ne dit pas non à un retour à Cleveland et rêve de jouer avec son fils

L’ailier, ailier fort ou meneur des Los Angeles Lakers est rémunéré à hauteur de 39,2 millions de dollars par saison (soit 32,6 millions d’euros). © Panoramic L’ailier, ailier fort ou meneur des Los Angeles Lakers est rémunéré à hauteur de 39,2 millions de dollars par saison (soit 32,6 millions d’euros).

Présent à Cleveland pour participer au All-Star Game NBA, LeBron James a confié lors d’un entretien qu’un retour aux Cavaliers n’était pas impossible. De plus, le « King » assure rêver de partager le terrain avec son fils lors de sa dernière saison.

Alors qu’il vit sa 19eme saison NBA, LeBron James ne cache pas que la fin de sa carrière est bien plus proche que le début. De retour à Cleveland ce week-end afin de participer au All-Star Game NBA, le « King » s’est longuement confié à la publication The Athletic. Alors que son contrat avec les Los Angeles Lakers, qu’il a rejoint en 2018, arrive à échéance au terme de la saison 2021-2022, LeBron James a été interrogé sur son avenir. Le sujet d’un retour sous le maillot des Cleveland Cavaliers, la formation qui l’a drafté en 2003 et pour laquelle il a évolué entre 2003 et 2010 puis entre 2014 et 2018, a été abordé et le natif d’Akron assure que « la porte n’est pas fermée ». « Je ne dis pas que je vais revenir et jouer aux Cavaliers... Je ne sais pas, a-t-il toutefois précisé pour éviter toute spéculation. Je ne sais pas ce que mon avenir me réserve. »

James : « Où que soit Bronny, c'est là que je serai »

Mais s’il y a une chose que LeBron James prend pour acquise, c’est l’arrivée de son fils surnommé Bronny sur les parquets NBA d’ici quelques années. Meneur de la Sierra Canyon School, à Los Angeles, l’aîné de ses trois enfants est actuellement âgé de 17 ans et pourrait s’inscrire à la Draft NBA à partir de 2024. Et, si son fils attire l’attention d’une franchise NBA, le « King » assure qu’il voudra lui passer le flambeau sur le parquet. « Où que soit Bronny, c'est là que je serai. Je ferai tout ce qu'il faut pour jouer avec mon fils pendant un an, a affirmé le quadruple champion NBA avec trois franchises différentes. Et à ce stade, ce n'est pas une question d’argent. » Mais, avant de penser à tout cela, LeBron James aura à cœur de faire le spectacle devant son public de Cleveland ce dimanche lors du All-Star Game puis de redresser la barre avec les Lakers.

Basket – NBA : James ne dit pas non à un retour à Cleveland et rêve de jouer avec son fils